HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

LES DOSSIERS DE HANDBALL INFOS 33

Les Séniors ne font pas peur au cpf de mérignac !

« Je suis contente ». Julia Normand, la coordinatrice du centre de pré-formation (CPF) du Mérignac Handball, a apprécié la prestation de ses jeunes pousses ce mardi soir à Bègles au gymnase du lycée Vaclav Havel. Dans cette opposition de travail, les joueuses du CPF, âgées de 16-17 ans, ont battu l'équipe de Prénationale seniors du CA Bèglais en s'appuyant sur une grosse détermination.

Intimidées et largement menées en début de rencontre, elles ont profité des rotations adverses pour se lâcher et retourner la situation. « Le leitmotiv », explique Julia Normand, « être combatives, êtres capables de courir longtemps et vite ». Elle a été servie avec « des choses très bien faites de la part des joueuses ». Celles-ci évoluent pour la plupart à Mérignac dans l'équipe du championnat de France des moins de 18 ans.

Cette rencontre a été filmée. Ça va permettre d'analyser les séquences de jeu et de poursuivre le travail de formation, collectif et individuel. Le prochain match du CPF est prévu en novembre contre la Prénationale de Bruges. Julia Normand cherche d'autres oppositions en 2020 contre des équipe du même niveau ou de Nationale 3. Avis aux amateurs.
 
Olivier DUMON 
Copyright - Handball Infos 33 - Octobre 2019

UN PLAN pour accelerer la légItimité de l'ARBITRAGE AU Féminin !!

Handball Infos 33 a profité de la 2ème édition du Tournoi des moins de 15 ans de Saint-Médard en Jalles pour faire un point sur l'arbitrage au féminin, alors qu'un plan de fémininisation a été lancé par la Fédération Française de Handball pour permettre aux jeunes filles de s'orienter vers l'arbitrage. 
Olivier Dumon a ainsi rencontré le binôme girondin Pauline Castillo et Mathilda Raimondeau qui fourbit actuellement ses armes sur les parquets du département. 
Leila Prime, référente nationale du plan de féminisation de la FFHB, évoquera ce grand projet avec toutes les difficultés qu'il rencontre. 
Copyright - Handball Infos 33 - Avril 2019

VIDEO - Pleins feux sur le centre de pré-formation du Mérignac HB (2e partie) - le cpf vu par les joueuses

(Crédits photo : Olivier Dumon) 
« Amitié » pour Lory, « évolution » pour Chloé, « exigence » pour Agathe. Chacune a sa vision du centre de pré-formation (CPF) du Mérignac HB. Toutes les trois évoquent leur plaisir à vivre cette aventure commune. Ces trois jeunes handballeuses nous racontent comment cette structure leur permet de concilier leur passion sportive et leur scolarité. Elles nous disent ce que ça leur apporte et quel en est le fonctionnement.

Actuellement, le CPF accueille 11 jeunes filles nées entre 2001 et 2004. Sa coordinatrice, Julia Normand, espère en compter un peu plus la saison prochaine. Le dossier de candidature est à déposer jusqu'au 12 avril. Il se trouve sur le site du club 
 
Olivier DUMON 
 

Copyright - Handball Infos 33 - Mars 2019

A LA Découverte du centre de pré-FORMATION DU MERIGNAC HANDBALL

Elles sont 11 jeunes filles, nées entre 2001 et 2004. Dix d'entre elles jouent au Mérignac Handball et une est licenciée à Bruges. Ces 11 joueuses constituent la promotion 2018-2019 du centre de pré-formation (CPF) du club de Mérignac. Il est coordonné depuis ce début de saison par la Brugeaise Julia Normand avec la joueuse mérignacaise Nelly Carla Alberto comme adjointe.

Pour Julia Normand, l'objectif sportif minimal est de former des joueuses de niveau Nationale 2 tout en assurant leur réussité scolaire. Son projet à terme est d'augmenter les capacités d'accueil du CPF et de l'ouvrir plus largement aux filles des autres clubs de Gironde.
 
Olivier DUMON 



Copyright - Handball Infos 33 - Janvier 2019

VIDéo - Maria Iacob : "C'EST IMPORTANT DE PRéparer sa reconversion professionnelle"

Forte de son expérience, Maria Iacob, ex-joueuse internationale roumaine, qui a passé ses plus belles années à Mios (2003-2011), a décidé de prêcher la bonne parole : Inciter les jeunes sportives et sportifs à faire leurs études, afin de préparer leur avenir professionnel. 
Maria a vu, en effet, sa carrière interrompue brutalement en 2011, suite à une grave blessure au genou. Le coup fut rude à encaisser, mais elle avait pu, avec l'aide de la famille Mayonnade qui gèrait le club miossais, cumuler vie sportive et professionnelle. Elle avait obtenu des aménagement d'horaires pour faire ses études et ensuite travailler.
Aujourd'hui Maria Iacob est chef d'entreprise à Pessac, à la tête de SoCub, spécialisée dans la construction de maisons en bois. 
Devant la caméra de Handball Infos 33, elle a souhaité évoquer ce dossier important alors que la précarité est aujourd'hui à notre porte, lançant un appel non seulement aux sportives et sportifs, mais aussi aux parents, aux clubs et aux entreprises. 
Copyright - Handball Infos 33 - Novembre 2018