HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

les techniciens

Dimitri DELSOL PAUCHET 
Marc HOAREAU 
 

l'EQUIPE


AGUIRRE Alice
BOUCHON Laure
DA PIEVE Florence
DUBOIS Adeline
FREBAULT Linda
FREBAULT Alice
GIRAUDEAU Angelique
GOULOU Julienne
MIMBU Eloise
MOREL Alison
PETIT  Claire
POWER Héloïse
RAOUX Cyndie
TODE Sarah 
VIXAYSAKD Sophie 


Les recrues:
BERGFELD Margot (N1 Bayonne)
LAHITTE Justine (N1 Bayonne)
CASTET Clemence ( N2 Mérignac)
DELEPAU Chloé (N1 Bordes)
 

la poule

 

LE Règlement

 
 

Archives

 

les salles

 
 
Salle Roger Vincent - Rue de la Fon de Madran - Pessac
 
 
Complexe Sportif Bellegrave, Avenue du Colonel Robert Jacqui - Pessac
 

COUPE DE FRANCE NATIONALE - LES PESSACAISES éliminées !

3ème tour - Samedi 20 octobre.
20h45- Rochechouart St Junien (N1) - STADE PESSACAIS UC  (N1), 30-28 

 
2ème tour - Samedi 29 septembre
21h00 - Salle Roger Vincent - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (N1) - Angoulême Charente Handball (N1), 26-22 
 
1er tour - Samedi 8 septembre 
18h30 - Gymnase Lalanne - Cenon
CM FLOIRAC CENON HANDBALL (N2) - STADE PESSACAIS UC (N1), 11-39 
(Crédits photo : SPUC HANDBALL)
 

LE CALENDRIER

 

MIOS ET LE SPUC SE MAINTIENNENT, Merignac relegué !!

Pour la der de Myriam Borg, les Miossaises ont bien terminé la saison en dominant Rochechouart St Junien, assurant ainsi leur maintien (30-24). 
Même chose pour le SPUC qui s'impose à Saint Sébastien s/Loire (28-26).

 

22ème et derniere journée

Samedi 1er juin  -
 20h30 - Gymnase du centre ville Luc Abalo - Saint Sébastien s/Loire 
Saint Sébastien Sud Loire Handball (4/47 pts) - STADE PESSACAIS UC (7/40 pts), 26-28  
 

N1 - 21ème journée - Pessac maitrise mios

(Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon) 
Samedi 18 mai - 19h00 - Salle Roger Vincent - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (9/37 pts) - US MIOS BIGANOS HANDBALL (6/39 pts), 26-25 
 
Enflammé dans les tribunes, tendu et intense sur le terrain. Le derby entre Pessac et Mios Biganos a tourné à l'avantage des Violettes (26-25). Ça leur permet de rejoindre leurs adversaires du jour au classement. A une journée de la fin, les deux équipes ont un point d'avance sur la zone de relégation. Un nul, samedi soir à la salle Roger Vincent, aurait suffi aux Miossaises pour assurer leur maintien. Une fin de match mieux maîtrisée par Pessac les en a empêché.

Dans cette rencontre à fort enjeu, la tension s'est ressentie avec de nombreuses maladresses. Ce fut aussi une confrontation de costaudes. Quand Pessac attaquait, un gros combat physique a opposé la demi-centre locale, Linda Frébault (3 buts), aux aguerries Miossaises Myriam Borg-Korfanty (4 buts) et Agata Genes-Skukielowick (3 buts). Le match a basculé sur l'une de ces phases de jeu. Il reste 6 minutes à jouer. L'ancienne championne du monde impose, de face et puissamment, son gabarit face à la meneuse du SPUC. Trop rudement jugent les arbitres qui l'excluent temporairement.

Chloé Delepeau très efficace

Les visiteuses ont alors un but d'avance (22-23). Deux minutes plus tard, Pessac mène, pour la première fois en seconde période, 24 à 23 (56e). « Il y a des décisions qui nous coûtent cher » estime la capitaine miosssaise Nawal Hatta. Les Violettes ne lâcheront plus cet avantage. Il va monter à + 3 quand Chloé Delepeau, la très efficace ailière droite de Pessac, inscrit son 8e but (26-23, 57e). Les trois parades dans les 5 dernières minutes de sa gardienne, Angélique Giraudeau (8 arrêts en tout), ont aussi contribué à faire la différence.

Mios a laissé passer sa chance après un bon début de seconde mi-temps (13-16, 38e) sous l'impulsion de Nawal Hatta (8 buts) et Marine Varache (7 buts). « On ne s'est pas affolé et on a réussi, au fur et à mesure, à passer devant » apprécie Marc Horeau, l'entraîneur-adjoint de Pessac. C'était son dernier match à Roger Vincent, tout comme ses joueuses Sophie Vixaysakd et Lucie Bouchon. Beaucoup de larmes ont coulé lors de l'hommage qui leur a été rendu. Il reste maintenant un match à disputer. Une victoire, dans deux semaines, assurera le maintien et des larmes de joie aux deux équipes.


Olivier DUMON


 
 
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Mai 2019
 

L'ALBUM PHOTO DU MATCH

Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon
 
 

20ème journée - PAS d'EXPLOIT POUR LE SPUC !!

Samedi 11 mai - 19h00 - Salle Roger Vincent - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (9/36 pts) - Rochechouart St Junien Handball (3/48 pts), 23-32

Face à un Rochechouart vexé de son échec face au CA Bègles, les Violettes de Pessac n'ont pas fait le poids, résistant 23 minutes (10-10) avant de concèder un 0-4 en fin de première période (10-14 au repos). Rochechouart tenait ensuite les rènes du match jusqu'à la sirène. La réception de Mios le week-end prochain devrait être décisif pour le SPUC.

 
 

19ème journée - LE SPUC PREND LE LARGE AVANT LE MONEY TIME !

Samedi 4 mai - 20h45 - Salle Lauga - Bayonne -
Aviron Bayonnais (11/22 pts) - STADE PESSACAIS UC (9/33 pts), 20-28 
 
En s'imposant à Bayonne, le SPUC a pris ses distances avec la zone rouge, mais la fin de saison ne s'annonce pas de tout repos à commencer par le prochain match face au dauphin. 
 
 

18ème journée - LE SPUC CARTONNE !!

Samedi 27 avril - 19h00 - Salle Bellegrave - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (9/30 pts) - Anglet Biarritz Olympique Handball (12/21 pts), 40-24 
 
Le SPUC retrouve des couleurs en remportant un second succès d'affilée ne laissant aucune chance aux Basques lanternes rouge. La différence s'est faite dès la première période (18-8). Mais le maintien n'est pas encore assuré, mais il pourrait l'être le week-end prochain si le SPUC revient avec une victoire de Bayonne. 

 
 

17ème journée - LE SPUC RETROUVE UN PEU D'AIR

Dimanche 7 avril - 16h00 - Salle Omnisports - La Roche s/Yon 
La Roche s/Yon Vendée Handball (6/35 pts) - STADE PESSACAIS UC (10/27 pts), 21-24

 

16ème journée - LE SPUC EN ZONE ROUGE !

Samedi 30 mars - 19h00 - Salle Bellegrave - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (9/26 pts) - Angoulême Charente Handball (3/37 pts), 24-25 

Les Pessacaises ont flanché face aux Angoumoisines courant après le score après un mauvais début de seconde période, concèdant un 0-4 alors que la première période était équilibrée (14-14). Le SPUC croyait avoir fait le plus difficile en revenant à la hauteur de sa bête noire (22-22, 50è). Mais Angoulême tenace reprenait les devants, pour s'imposer sur le fil (24-25). Une défaite qui fait mal à la tête et qui plonge le SPUC dans la zone rouge.



 
 

les echos du week-END


Pessac N1. Dur retour à Coubertin pour Clémence Castet
La saison dernière Clémence Castet était la capitaine de la réserve de Mérignac. Elle a retrouvé, samedi, la salle Coubertin sous ses nouvelles couleurs, celles de Pessac. Ce retour a été difficile. Au plan collectif, il y a eu la sévère défaite de sa nouvelle formation (33-22). Au plan individuel, elle a raté deux jets de sept mètres en première période avant de marquer deux fois au retour des vestiaires.

 

15EME JOURNée - PESSAC ASSOMMé et poussé en zone rouge !

(Crédits photo : Olivier Dumon) 
Samedi 9 mars - 18h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (10/24 pts) - STADE PESSACAIS UC (9/25 pts), 33-22
 
Plus déterminées, plus rapides, plus solidaires. Les réservistes mérignacaises ont donné la leçon aux Pessacaises, samedi à Coubertin, en s'offrant, au passage, une troisième victoire consécutive. Ce large succès (33-22) permet à Mérignac de sortir de la zone de relégation au détriment de Pessac. « C'est le mental qui n'y est pas » regrette la gardienne du SPUC, Cyndie Limeuil-Raoux, « on n'a pas l'esprit derby, on n'a pas la combativité ».
 
La match s'est joué en trois temps. Les 25 premières minutes ont été entièrement à l'avantage du MHB (19-7, 26e). Mélanie Jobard (11 buts) valorisait en contre-attaque les parades de Célia Moris (12 arrêts). Aux 9 mètres, Melody Serna (8 buts) profitaient des largesses de Pessac. En défense, la discipline et la concentration de Mérignac contraient la volonté de jeu rapide des visiteuses. « On savait que notre entame serait importante » apprécie Celine Villoing, la coach du MHB. Elle l'a été et ça lui a permis de faire tourner son effectif.
 
Doublé salvateur de Laure Bulucua
 
Pessac a profité de ces rotations pour s'offrir un 4-0 avant la pause (19-11) avec un improbable dernier but en trois temps. Suite à une transversale d'Alice Aguirre, le ballon arrive dans les mains d'Alison Morel. Son tir est repoussé par Célia Moris sur Sophie Vixaysakd qui marque. Ce brin de réussite aurait pu tout relancer pour Pessac. Car au retour des vestiaires, les Mérignacaises se sont mises à bafouiller leur handball. Pertes de balles et tirs hasardeux se succédaient. Les Pessacaises grapillaient petit à petit, mais gaspillaient beaucoup, pour revenir à 4 longueurs (19-15, 40e).
 
Ce long temps faible du MHB ne pouvait pas durer. Laure Bulucua (5 buts) a mis un terme à 15 minutes de disette offensive par un doublé salvateur depuis la ligne des 6 mètres (21-15, 43e). Mérignac était de nouveau dans le match, Pessac avait laissé filer sa (petite) chance d'effectuer une remontée inespérée. « Ça fait du bien » peut glisser Célia Morris. Mais la gardienne du MHB n'oublie pas qu'« il va falloir assurer dernière ». Ceci vaut aussi pour le SPUC. La place de premier non-relégable se jouera, au bout de la saison, entre Pessac et Mérignac.
 
Olivier DUMON
 
 


 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Mars 2019
 

L'ALBUM PHOTOS DU Match

(Crédits photo : HI 33 et Olivier Dumon)
 
 

14EME JOURNée - le SPUC A RENONCé trop vite !

(Crédits photo : Olivier Dumon) 

Pessac a tenu 25 minutes. Puis s'est effondré sous les coups de boutoir de Bègles. Le CAB s'est imposé 34 à 23, samedi dans la salle Roger Vincent, et a enchaîné une 7e victoire consécutive. Côté pessacais, cette défaite est un rude coup d'arrêt après trois succès convaincants. « Les filles ont complètement lâché, à regarder les chaussures, en essayant de faire la différence toutes seules » déplore l'entraîneur du SPUC, Dimitri Delsol-Pauchet.
 
La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Violettes. Elles ont mené jusqu'à la 19e minute (9-8). Leur défense solide entraînait des pertes de balles bèglaises. Dans un duel de gros bras, les frappes de loin de Sarah Tode (4 buts, tous en première période) répondaient aux fulgurances de Milka Divic (9 buts) et Pauline-Marie Plotton (6 buts). « On n'était pas dans le bon rythme (…). Il y avait des ajustements à faire avec le retour des blessées » explique la coache bèglaise, Lucile Bruxelles.
 
Leila Niño est montée en puissance
 
Le match est resté équilibré jusqu'à la 25e minute (13-13). C'est là que Leila Niño (18 arrêts) est montée en puissance. En repoussant trois tentatives pessacaises consécutives et en relançant au plus juste pour ses attaquantes. Les bèglaises ont infligé à leurs adversaires un cinglant 5-0 avant la pause (13-18). Au retour des vestiaires, elles ont continué sur leur lancée en multipliant les interceptions. Après 15 minutes sans but, quand Pessac a enfin marqué par Justine Lahitte (3 buts), le match était déjà plié (14-22, 40e).
 
La force de frappe et la qualité défensive des Bèglaises avaient assommé les Pessacaises. Lucile Bruxelles pouvait faire tourner son effectif, l'écart continuait de gonfler malgré les 13 arrêts de Cyndie Limeuil-Raoux. Le CAB reste un solide leader avant de recevoir Mios, la semaine prochaine. Le SPUC a grillé un joker dans la course au maintien. Il n'a plus qu'un point d'avance sur le premier relégable, Mérignac, vainqueur 28-20 à Bayonne.
 
Olivier DUMON
 





 
Copyright - Handball Infos 33 - Mars 2019
 

L'ALBUM PHOTO DE SPUC/CA BEGLAIS

(Crédits photos : Olivier Dumon)
 
 

13ème journée - ET DE TROIS POUR LE SPUC !

(Crédits photo : Handphotopartage 64)
Samedi 16 février - 20h45 -
Bordes Sports (5/27 pts) - STADE PESSACAIS UC (9/21 pts), 27-30 
 
A la 51ème minute, les deux équipes étaient encore dos à dos (26-26). Les Pessacaises, finalement, parvenaient à faire le break pour enregistrer un 3ème succès consécutif. Les violettes sortent ainsi de la zone rouge à trois points du premier relégable. 
 
 

12ème journée - LE SPUC ENCHAINE !

 (Crédits photo : HI 33)
Dimanche 10 février - 16h00 - Salle Roger Vincent - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (9/18 pts) - Nantes Atlantique HB (8/21 pts), 35-23
 
Les Pessacaises ont réalisé un match plein face aux Nantaises, bien aidées par leur gardienne Cyndie Limeul-Raoux qui a multiplié les exploits lors de cette rencontre. Succès important qui permet au SPUC de s'éloigner de la zone rouge. 

 

 
Copyright - Handball Infos 33 - Février 2019
 

fin de LA PHASE aller - LE CLASSEMENT

 

11ème journée - LE SPUC SE FAIT VIOLENCE POUR GAGNER !

Samedi 26 janvier - 21h00 - Salle Roger Vincent - Pessac 
STADE PESSACAIS UC (10/15 pts) - St Sébastien Sud Loire Handball (5/22 pts), 25-23

 
 

10ème journée - LES PESSACAISES ONT EU LE Mérite de s'ACCROCHER !

Samedi 19 janvier - 19h30 - Salle de la Verrerie - Biganos 
US MIOS BIGANOS HANDBALL - STADE PESSACAIS UC : 28-26
 
 

9ème journée - UNE ENTAME TROP CATASTROPHIQUE !

 

LE CLASSEMENT à la trêve


 

8ème journée - SOIR DE GRANDE PREMIèRE à BELLEGRAVE !

(Crédits photo : O.D.)
 
Ça y est, c'est fait. Les Pessacaises tiennent leur première victoire dans leur nouvelle et superbe salle Bellegrave. Samedi, elles sont aisément venues à bout de faibles Bayonnaises (31-21). Ce deuxième succès de la saison fait suite au bon match nul arraché la semaine dernière à Anglet Biarritz (34-34). Il permet surtout aux Violettes de quitter la zone de relégation. 

« Cette victoire était très importante avant la trêve face à des adversaires directs pour le maintien » affirme un Marc Hoareau soulagé. Ça « nous fait du bien » poursuit le co-entraineaur pessacais. D'autant que le suspense a vite disparu. Les Violettes, trop fébriles, avaient mal débuté (1-3, 10e). Quatre arrêts consécutifs de Cyndie Limeuil ont tout changé. 

«  Cyndie nous laisse dans le match »

En ne prenant aucun but pendant presque dix minutes, la gardienne pessacaise a mis ses coéquipières sur orbite et permis à son équipe de faire une première différence (6-3, 17e). « Cyndie nous laisse dans le match en première mi-temps » confirme Marc Hoareau. « Une gardienne fait de bons arrêts quand il y a une bonne défense devant » tient à rappeler la principale intéressée.

C'est vrai et sa défense a été bonne. En dehors des percussions d'Intza Altuna (9 buts), les Basques ont été mises en échec par la discipline et la solidarité défensive des Girondines. Menant 14 à 9 à la pause, Pessac a infligé un 4-0 dès retour des vestiaires à des Bayonnaises déboussolées (18-9, 37e). Sarah Tode (6 buts) a terminé le boulot par ses tirs de loin. Pour les fêtes, offrez des chocolats de Bayonne aux Pessacaises, elles vont adorer !

Olivier DUMON

 
Copyright - Handball Infos 33 - Novembre 2018
 

7ème journée - QUE DE REGRETS !

 

6ème journée - DE PIRE EN PIRE !!

 

5ème journée - LE SPUC CAUCHEMARDE !

 

4ème journée - LE SPUC dans le doute !

Le match parfait pour les Mérignacaises qui ont enfoncé dans le doute  une équipe pessacaise qui avait pourtant besoin de points. Le SPUC a tenu 12 minutes (6-6), a espèré ensuite en égalisant à 24ème minute (11-11) grace à Sarah Todé. Mais la réserve du MHB, avec une Célia Moris incroyable dans les buts (18 arrêts), repartait de l'avant pour mener de deux buts au repos (11-13). Dès la seconde période, les Mérignacaises tuaient le match en inscrivant un 0-4 et s'envolaient vers un 3ème succès consécutif même si le SPUC avait une réaction d'orgueil en fin de match.
 
 

VIDéo - 3èME JOURNée - UN PESSAC AUX DEUX VISAGES !

 (Crédits photos : HI 33) 
 
 Le CAB reste invaincu au terme d'un derby tristounet où la qualité du jeu développé fut plutôt moyenne. Les Bèglaises avaient entamé la rencontre tambour battant (4-1, 7è), avant que les Pessacaises ne se réveillent pour égaliser dix minutes plus tard par Claire Petit (6-6, 17è). Chaque équipe veillait à ne pas desserrer un boulon de sa défense, si bien qu'elles retournaient aux vestiaires sur un score de parité (11-11). 
Finalement c'est en début de seconde période que tout se jouait. Comme en première, le CAB débutait mieux par un 3-1 (14-12). Les Pessacaises ne parviendront jamais à combler ce petit retard, déjouant complètement, précipitant leurs passes, forçant leurs shoots. Du coup, sans être géniales, les filles à damiers creusaient l'écart pour se forger un nouveau succès avant d'aller défier Mios samedi prochain. Devant la caméra de Handball Infos 33, la gardienne Angéline Giraudeau avait du mal à comprendre pourquoi son équipe a perdu ses moyens en seconde période. 
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Octobre 2018
 

2ème journée - PESSAC Défaille sur la fin !

Les Pessacaises étaient pourtant prévenues. Alors qu'elles menaient encore de six buts en début de seconde reprise (38è, 21-16), les joueuses de Bordes allaient entreprendre une remontée fantastique, pour venir égaliser à la 55ème (25-25), après avoir infligé un 4-9 à la défense du SPUC. Clémence Castet semblaient pourtant avoir fait le plus difficile quand l'adversaire passa en tête (27-26). Mais il était dit que pour sa première à Bellegrave, les Violettes allaient gravement lâcher le match pour s'incliner sur un doublé de Bordes. 

 
Crédits Photo : Handball Photo Amateurs Pessac
 

1ère journée - UNE BONNE MISE EN JAMBE !

 Prises à froid (5-1, 6è), les Pessacaises se sont réveillées rapidement pour revenir à la hauteur de la réserver nantaise (5-5, 10è). Ensuite, elles prirent les commandes de la partie sans jamais trop distancer les joueuses de Loire Atlantique. Au repos, le SPUC comptait  trois buts d'avance  (12-15). Les Pessacaises restaient concentrées à la reprise et creusaient l'écart (16-21, 47è). Mais les Nantaises ne s'en laissaient pas compter puisqu'elles recollaient à une longueur (20-21, 51è). Grace à Justine Lahitte, une des nouvelles recrues, le SPUC maintenait ses distances pour finalement l'emporter grace à un doublé d'Alice Aguirre et de Lucie Bouchon. 

 

les matchs amicaux


 
Vendredi 17 août -
- Salle Roger Vincent - Pessac 
21h00 - STADE PESSACAIS UC (N1) - US MIOS BIGANOS HANDBALL (N1), 31-31
 
 
Mardi 21 août - Salle Roger Vincent - Pessac 
20h00- STADE PESSACAIS UC (N1) - CA BEGLAIS (N1), 21-33
 
 
 




 
 

VIDeo - PESSAC : LE ROLE D'OUTSIDER LUI VA SI BIEN !

Les équipes prétendantes à la montée en D2 ne vont pas manquer. Les Pessacaises,  qui ont réalisé une très bonne saison précédemment, vont continuer de jouer leur rôle d'outsider voir causer une belle surprise. L'équipe a subi quelques changements, a fait appel à de jeunes éléments plein d'avenir. Dimitri Delsol Pauchet, co-entraineur du SPUC, s'est confié devant la caméra de Handball Infos 33. 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Août 2018
 

les départs

Quatre joueuses ont décidé de raccrocher le maillot pessacais à l'issue de la saison dernière. Il s'agit de 
 
- DURIS Marie-Pierre
- GROSSOLEIL Elsa
- VALADE Marine
- THIEBAULT Anais
 

deux nouvelles recrues bayonnaises pour le spuc

L'équipe pessacaise enregistre les arrivées de deux joueuses bayonnaises :  Margot Bergfeld (19 matches, 23 buts) et Justine Lahitte (19 matches, 56 buts).
 

Clémence castet tente l'AVENTURE PESSACAISE

(Crédits photo : HI 33) 
Dans une interview accordée sur le site officiel du Mérignac HB, Clémence Castet annonce son départ pour le club voisin du Stade Pessacais UC. Elle en donne les raisons : 'Je pars effectivement à Pessac. Premièrement, pour me lancer dans un nouveau défi. J’avais envie de voir autre chose, c’est un choix personnel de me relancer dans un nouveau projet sportif. C’est vrai que Pessac, qui évolue en N1, m’intéressait beaucoup car ils ont des ambitions, une nouvelle salle, donc j’ai été attiré par ce club et ses valeurs.
Mes ambitions sont claires: aider le club à avancer, gagner un maximum de matchs, et participer, pourquoi pas, à une montée en D2 en fonction des objectifs du club..'
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics