HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

TECHNICIENS

Entraineur : Céline VILLOING
Entraineur adjoint : Nimétigna KEITA 
Dirigeante : Nathalie DUPONT 
 

LES JOUEUSES

 

departs et arrivees

Arrivées 
- Mélanie JOBARD – (Aviron Bayonnais)
- Manon PEREZ (Bruges 33 HB)
- Lola ROUSSET (HBC Libourne)
 
Départs 
- Théa VICENT (Floirac Cenon)
- Alice REFEYTON (Lège Cap Ferret)
- Georgina GOWLAND (Toulouse)
- Mathilde SIGNORET ( Blanquefort)
- Mathilde WATTERLOT ( Pays d’Aix HB)
- Léa FAURE (Bruges 33 HB)
 
 

Archives

 

la salle

 
 

LE Règlement

 

deux nouvelles recrues

 
 

la poule

LE CALENDRIER

 

N1 - CELIA MORIS REJOINT LE SPUC !

La gardienne de la réserve du Mérignac HB jouera contre Angoulême son dernier match sous les couleurs du MHB. Elle a décidé de rejoindre le club voisin de Pessac. LIRE 
 

22ème et derniere journée - MERIGNAC BATTU ET RELEGUE !!

Samedi 1er juin  -
20h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (10/39 pts) - Angoulême Charente Handball (2/54 pts), 27-32 

Un nul aurait suffi. Mais les Mérignacaises se sont inclinées (27-32) dans la chaleur de Coubertin, samedi, face à Angoulême. C'est la fin d'un cycle pour ces joueuses qui sont nombreuses à quitter le club. Après deux montées successives, les réservistes du MHB sont reléguées en Nationale 2. Le manque d'effectif des Girondines a de nouveau été fatal. Pourtant, il ne s'en est pas fallu de beaucoup pour qu'elles créent l'exploit face aux deuxièmes du championnat.

Il y a tout d'abord eu « un départ un peu poussif » selon Céline Villoing, aussi émue que ses joueuses. Quelques passes loupées et, surtout, trois relances longues et une contre-attaques ratées en moins d'un quart d'heure ont empêché Mérignac de mettre Angoulême à distance (7-7, 15e). « Ça repliait bien » ne peut que constater l'entraîneure du MHB, « on a bien vu qu'on n'allait pas pouvoir nous servir de cette arme là ». Dommage car ces joueuses se heurtaient, en attaque placée, à une défense très solide.

Dernier match pour Nimetigna Keita

Pour rester à flot Mérignac a beaucoup compté sur les tirs en extension d'une Nimetigna Keita (12 buts) dont c'était le dernier match. Leurs autres buts venant essentiellement de jets de sept mètres. Le manque de rotations s'est alors fait sentir. Trois prises d'intervalle successives de Katy Cherigie (4 buts) ont creusé un premier écart (8-11, 21e). Les visiteuses étaient lancées et ont dominé la fin de la première période (11-17). A la reprise, les Mérignacaises ont trouvé un second souffle et fait douter Angoulême.

Mélanie Jobard (4 buts) sur l'aile droite, Nimetigna Keita depuis la base arrière et Célia Moris dans ses cages (16 arrêts) ont permis au MHB de revenir à deux buts des Charentaises (19-21, 41e). Moment de flottement pour des visiteuses informées qu'elles ne monteraient pas suite au succès du CA Béglais. Les Girondines, déjà en surrégime, se sont accrochées. Elles ont eu plusieurs occasions de se rapprocher à 1 but. La dernière a été un jet de sept mètres tiré hors-cadre (24-26, 50e). C'en était trop. Au bout de leur courage, les Mérignacaises ont craqué et laissé filer Angoulême. Leurs larmes à la fin du match racontaient leur tristesse et leur fatigue.


Olivier DUMON
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Juin 2019
 

L'ALBUM PHOTO

Crédits Photo : HI33 - Olivier Dumon
 

21ème journée - PAS DE PITIé pour le mhb

Samedi 18 mai - 20h45-Palais des Sports - Saint Junien 
Rochechouart St Junien Handball (3/51 pts) - MERIGNAC HB (7/38 pts), 34-17 
 
 
Les Mérignacaises devront réaliser un exploit face à Angoulême le 1er juin pour espèrer se maintenir en N1 après cette lourde défaite en Haute Vienne. 
 
 

20ème journée - LE CAB FAIT PLIER MERIGNAC

Samedi 11 mai - 20h30 - Gymnase Duhourquet - Bègles
CA BEGLAIS (1/51 pts)- MERIGNAC HB (7/37 pts), 35 - 26

Rotations. Tel était le mot clef samedi à Duhourquet après la victoire (35-26) du CAB contre les réservistes de Mérignac. Dans cette rencontre de « grande intensité » selon Celine Villoing, l’entraîneure des visiteuses, les Bèglaises au complet ont usé des Mérignacaises vite réduites à 8 joueuses après une grosse béquille à une cuise de Melody Serna. Le CAB a pu faire tourner. Pas le MHB qui a explosé dans les 15 dernières minutes.
 
Quand Marylea Ratovomahenina (7 buts) a ramené à une longueur les Mérignacaises (23-22, 46e), la rencontre était encore indécise. Les gardiennes Charlotte Deschamps-Frilley (CAB) et Célia Moris (MHB) avaient multiplié les arrêts (15 chacune). Laure Bulucua (9 buts) pour le MHB et Sandra Barrus (8 buts) pour le CAB avaient flingué à répétition des 9 mètres. Le combat défensif continuait à faire rage. Les deux formations mettaient de la vitesse et de l'impact. « L'équipe de Mérignac nous a embêté » constate l'entraîneure bèglaise Lucile Bruxelles.
 
« Je suis fière des filles »
 
Et même plus que ça quand les visiteuses sont passées devant en fin de première période (12-13, 24e). Mais déjà des signes de fatigue se faisaient sentir côté MHB. Quelques balles perdues ou mal négociées ont permis aux Bèglaises de rentrer aux vestiaires avec 3 buts d'avance (16-13). La seconde période est repartie sur les mêmes bases. Les Mérignacaises ne lâchaient rien pour contenir des Bèglaises survoltées. « Je suis fière des filles (…) qui ont tout donné » affirme Céline Villoing qui loue l'« état d'esprit » de ses joueuses.
 
Mais la puissance bèglaise a de nombreux visages. Pauline-Marie Plotton (6 buts) dans l'axe, Milka Divic (5 buts) à l'arrière, Adeline Gaschet (5 buts) à l'aile ont largement participé à la victoire. C'en était forcément trop pour Mérignac qui va devoir terminer le championnat avec son effectif actuel. Pour Bègles, « on n'a pas de blessée et notre destin en main » apprécie une Lucile Bruxelles « contente » de la tournure des événements. Avec trois points d'avance à deux journées de la fin sur Angoulême, deuxième et futur adversaire, les portes de la division 2 sont plus qu'entrouvertes.
 
 
Olivier DUMON
 
 
 
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Mai 2019
 

L'ALBUM PHOTO DU MATCH

(Crédits photo : Olivier Dumon)
 
 

19ème journée - LE PUNCH DU MHB !

Samedi 4 mai - 18h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (8/34 pts) - Bordes Sports (4/39 pts), 32-27  
 
Avant d'attaquer la dernière ligne droite terrible face au CA Bègles, Rochechouart et Angoulême, le MHB a parfaitement négocié ce rendez-vous face au 4ème qui sortait d'un succès face aux Bèglaises. Elles doivent leur victoire après une période équilibrée à un 8-0 infligée entre la 40ème et 49ème minutes. Bordes ko ne s'en remettra jamais. 
 
 
 

18ème journée - JOLI COUP DE LA Réserve !

Samedi 27 avril - 18h15 - Les Belians - Bougenais 
Nantes Atlantique HB (10/30 pts) - MERIGNAC HB (8/31 pts), 22-29  

Pourtant en effectif réduit, le Mérignac Handball réalise une belle performance sur le parquet de Nantes (22-29), avec à la clef une première période parfaite (10-15), permettant ainsi de gèrer à distance une équipe nantaise impuissante. Le MHB préserve ainsi ses chances de maintien. 

 
 

17ème journée - COUP D'ARRêt

Samedi 6 avril - 20h45 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (8/30 pts) - Saint Sébastien Sud Loire Handball (5/34 pts), 27-32

 
 

16ème journée - LE MHB A DES RESSOURCES !

Samedi 30 mars - 20h30 - Salle Omnisports - Biganos 
US MIOS BIGANOS HANDBALL (7/31 pts) - MERIGNAC HB (8/27 pts), 31-35 

Les Mérignacaises sont allées gagner sur le parquet de Mios en pleine tourmente (31-35). Les Miossaises menaient pourtant de quatre buts au repos (18-14). Mais l'équipe de Céline Villoing avait des ressources, infligeant en l'espace de dix minutes un 1-8 aux locales (25-30, 52è). Le MHB filait ainsi vers 
son 4ème succès consécutif comptant ainsi trois points d'avance dorénavant sur le premier relégable. 

 

les echos du week-END


Mérignac N1. Convalescence et départs
Léa Marchand, la rapide demi-centre du MHB, poursuit sa convalescence après son opération des ligaments croisés début janvier. Elle espère pouvoir courir à nouveau dans un mois. Si tout ce passe bien, on devrait la revoir sur un parquet au début de la saison prochaine. La Nationale 1 de Mérignac doit aussi se passer définitivement de deux autres joueuses. La gardienne Marie Lalanne-Dasque a décidé de mettre un terme à sa saison. Idem pour la jeune demi-centre Jade Walch. Arrivée au club en début de saison, elle a préféré rejoindre sa famille en Provence.

 

15EME JOURNée - MERIGNAC ASSOMME PESSAC !

(Crédits photo : Olivier Dumon) 
Samedi 9 mars - 18h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (10/24 pts) - STADE PESSACAIS UC (9/25 pts), 33-22
 
Plus déterminées, plus rapides, plus solidaires. Les réservistes mérignacaises ont donné la leçon aux Pessacaises, samedi à Coubertin, en s'offrant, au passage, une troisième victoire consécutive. Ce large succès (33-22) permet à Mérignac de sortir de la zone de relégation au détriment de Pessac. « C'est le mental qui n'y est pas » regrette la gardienne du SPUC, Cyndie Limeuil-Raoux, « on n'a pas l'esprit derby, on n'a pas la combativité ».

La match s'est joué en trois temps. Les 25 premières minutes ont été entièrement à l'avantage du MHB (19-7, 26e). Mélanie Jobard (11 buts) valorisait en contre-attaque les parades de Célia Moris (12 arrêts). Aux 9 mètres, Melody Serna (8 buts) profitaient des largesses de Pessac. En défense, la discipline et la concentration de Mérignac contraient la volonté de jeu rapide des visiteuses. « On savait que notre entame serait importante » apprécie Celine Villoing, la coach du MHB. Elle l'a été et ça lui a permis de faire tourner son effectif.

Doublé salvateur de Laure Bulucua

Pessac a profité de ces rotations pour s'offrir un 4-0 avant la pause (19-11) avec un improbable dernier but en trois temps. Suite à une transversale d'Alice Aguirre, le ballon arrive dans les mains d'Alison Morel. Son tir est repoussé par Célia Moris sur Sophie Vixaysakd qui marque. Ce brin de réussite aurait pu tout relancer pour Pessac. Car au retour des vestiaires, les Mérignacaises se sont mises à bafouiller leur handball. Pertes de balles et tirs hasardeux se succédaient. Les Pessacaises grapillaient petit à petit, mais gaspillaient beaucoup, pour revenir à 4 longueurs (19-15, 40e).

Ce long temps faible du MHB ne pouvait pas durer. Laure Bulucua (5 buts) a mis un terme à 15 minutes de disette offensive par un doublé salvateur depuis la ligne des 6 mètres (21-15, 43e). Mérignac était de nouveau dans le match, Pessac avait laissé filer sa (petite) chance d'effectuer une remontée inespérée. « Ça fait du bien » peut glisser Célia Morris. Mais la gardienne du MHB n'oublie pas qu'« il va falloir assurer dernière ». Ceci vaut aussi pour le SPUC. La place de premier non-relégable se jouera, au bout de la saison, entre Pessac et Mérignac.
 
Olivier DUMON
 


 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Mars 2019
 

L'ALBUM PHOTOS DU Match

(Crédits photo : HI 33 et Olivier Dumon)
 
 

14EME JOURNée - LE MHB COMMENCE à retrouver la lumière !

Samedi 2 mars - 19h00 - 
Aviron Bayonnais (12/13 pts) - MERIGNAC HB (10/21 pts), 20-28 

Deuxième succès consécutif pour les Mérignacaises qui commencent à retrouver le sourire. De quoi donner de la confiance avant de recevoir le SPUC. Match capital pour le maintien.

 
 

- 13ème journée - LE MERIGNAC HB STOPPE l'HEMORRAGIE !

(Crédits photo : HI 33) 
Samedi 16 février -
18h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac  
MERIGNAC HB (10/18 pts) - Anglet Biarritz Olympique Handball (11/16 pts), 36-30 
 
La victoire fut longue à se dessiner. Il a fallu attendre le milieu de seconde période pour voir les Mérignacaises faire l'écart et mettre fin à la disette (8 défaites consécutives). Les Basques n'ont jamais renoncer (20-20, 32è), profitant des largesses adverses. Peu inspirée en première période, Célia Moris sortait, après le repos, les arrêts nécessaires pour permettre à son équipe de revenir sur la bonne voie. 
Le MHB est loin d'être sauvé de la relégation. Il faudra aller gagner à Bayonne le 2 mars prochain. 
 
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Février 2019
 

12ème journée - LE MHB BIEN MALADE !!

Samedi 9 février - 21h00 - La Roche s/Yon Vendée Handball (7/22 pts) - MERIGNAC HB (10/17 pts), 26-18 

Réduites à 7 joueuses, les autres étant pour la plupart malades au fond de leur lit, les Mérignacaises n'ont résisté qu'un quart d'heure avant de s'écrouler. 

 
 

fin de LA PHASE aller - LE CLASSEMENT

 

11ème journée - MERIGNAC AURAIT MERITé un meilleur sort !

Samedi 26 janvier - 20h00 
Angoulême Charente Handball (4/24 pts) - MERIGNAC HB (9/16 pts), 28-27 

 
 

Les réactions d'APRès match !

 

10ème journée - LE MHB Lâche prise en 2EME PERIODE

Samedi 19 janvier - 18h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB - Rochechouart St Junien Handball 97 : 24-30 
 
Les Mérignacaises ont tenu 36 minutes avant de lacher prise. C'est la 6ème défaite consécutive avant un déplacement très compliqué à Angoulême.

 

9ème journée - RETOUR TROP TARDIF !

 Menant de quatre buts en seconde période, les Bèglaises ont vu les Mérignacaises finirent la rencontre en trombe échouant sur le fil. 
 
 

LE CLASSEMENT à la trêve


 

8ème journée - le mhb n'Y ARRIVE PAS !

 

7ème journée - il est temps que la treve arrive !

 

6ème JOURNée - LE MHB LACHE ENCORE DES POINTS !

 

5ème journée - merignac a manqué d'AGRESSIVITé !

(Crédits photo : Olivier DUMON) 
 
Les filles de Mios aiment les derby. Après leur victoire contre Bègles (30-20) la semaine dernière, elles ont aligné, samedi à Mérignac, une quatrième victoire consécutive (23-30).  Un succès construit sur une défense en acier trempé dans la sueur d'un collectif très déterminé. 

« La défense, c'est notre projet depuis le début de l'année » explique Jean-Charles Borg, le coach de Mios, « c'est notre fil conducteur ». Les arrières de Mérignac en ont fait les frais. Leurs multiples tirs à la hanche, rarement efficaces, sonnaient comme un aveu d'impuissance face au bloc adverse. Les 16 arrêts de Justine Monet en sont la conséquence logique.

Camille Tuter en feu
 
« Celles qui ont mis le plus d’agressivité, le plus d'envie ont gagné » ne pouvait que constater Céline Villoing.  La coach de Mérignac regrettait aussi le peu d'utilisation de ses ailières. Très axial, le jeu du MHB a fini par être trop lisible. Après 20 premières minutes équilibrées (9-9 à la 21e), Mios s'est détaché par ses contre-attaques et grâce à la percussion d'une Camille Tuter en feu (8 buts). 

La puissance de Myriam Borg-Korfanty (6 buts) a fait le reste. Sa vista aussi. Son but à la dernière seconde de la première période sur une touche à 30 mètres a porté l'écart à + 5 (11-16). Mérignac n'a pas abdiqué, à l'image de Célia Moris souvent déterminante dans ses cages (13 arrêts). Mais c'était insuffisant pour revenir au score face au rideau défensif miossais. 


Olivier DUMON


 
Copyright - Handball Infos 33 - Octobre 2018
 

4ème journée - MERIGNAC ENFONCE LE SPUC !

Le match parfait pour les Mérignacaises qui ont enfoncé dans le doute  une équipe pessacaise qui avait pourtant besoin de points. Le SPUC a tenu 12 minutes (6-6), a espèré ensuite en égalisant à 24ème minute (11-11) grace à Sarah Todé. Mais la réserve du MHB, avec une Célia Moris incroyable dans les buts (18 arrêts), repartait de l'avant pour mener de deux buts au repos (11-13). Dès la seconde période, les Mérignacaises tuaient le match en inscrivant un 0-4 et s'envolaient vers un 3ème succès consécutif même si le SPUC avait une réaction d'orgueil en fin de match.
 
 

3ème journée - ET puis Mérignac assomme bayonne !



Victoire par K.O. du promu mérignacais. Un 8-0 entre la 43e et la 52e minute a fait toute la différence (30-24). Ce coup de massue salvateur a mis au tapis de tenaces bayonnaises. Il offre aussi un second succès de suite aux Mérignacaises. Elles l'ont obtenu en élevant leur intensité défensive au bon moment. Les Basques ne s'en sont pas remises.

Avant ça, « on les a laissées dans le match » constate la coach de Mérignac, Céline Villoing. Portées par une très bonne gardienne, Chloé Laborie (15 arrêts), les Bayonnaises étaient revenues plusieurs fois au score (- 4 à la 14e minute, -3 à la pause). « Dès qu'on s'est mis à bien défendre, on a poussé les balles ce qui est notre force » souligne Céline Villoing. Les contre-attaques se sont multipliées. L'écart est monté jusqu'à 8 buts (27-19, 52e).

Pauline Dreyer déterminante
Un beau succès accompagné de quelques frayeurs. En fin de première période, il a fallu une Pauline Dreyer déterminante (7 buts) pour maintenir à flot sa formation. Cette « joueuse explosive », selon Céline Villoing, a dynamité l'arrière-garde adverse tout en apportant « toute son expérience » à ses partenaires. Les arrêts de Célia Moris aux moments clefs (13 en tout) ont fait le reste.

Les Mérignacaises ont pratiquement toujours mené au score mais ont, parfois, semblé confondre jeu rapide et précipitation. Sans dégât à l'arrivée. Et avec de la confiance en plus avant de se déplacer à Pessac samedi prochain pour leur premier derby. Et comme le dit Céline Villoing, « les derby, c'est toujours haletant ».

Olivier DUMON




 

L'INTERVIEW DE CELINE VILLOING

Copyright - Handball Infos 33 - Octobre 2018
 
Pauline Dreyer 'explosive' (Crédits photo : OD)
 

2ème journée - la belle réaction de la réserve merignacaise !

Les Mérignacaises avaient retenu la leçon de la 1ère journée. Cette fois, elles entamèrent beaucoup mieux la rencontre sur le parquet basque (1-3), avant de laisser passer l'orage durant quelques minutes. L'équipe de Céline Villoing reprenait ensuite les commandes de la rencontre pour atteindre le repos avec cinq buts d'avance (15-20). Il s'agissait en seconde période de bien gèrer la partie. Mission accomplie, même si les Locales tentaient un baroud d'honneur en fin de match, mais Célia Moris dans les buts veillaient au grain (15 arrêts) 

 
Crédits photo : MHB
 

1ère journée - LE MHB PIègé d'ENTRée !

Surprises d'entrée par une équipe de La Roche S/Yon plus efficace, les Mérignacaises ont couru toute la partie après le score échouant finalement sur le fil alors que les Vendéennes menaient encore de 5 buts à trois minutes de la fin. 

 

matchs amicaux

Samedi 18 Août : Mérignac Handball - Bordes Sports, 27-24
Vendredi 24 Août : Mérignac Handball - Lège Cap Ferret Handball, 27-23
Vendredi 31 août : Mérignac Handball - Lège Cap Ferret Handball, 18-12
 

matrinia cup - LA Réserve s'IMPOSE !!

(Crédits photo : Olivier Dumon)
 
 
 Samedi 18 Août 
16h00 Mérignac Handball Réserve Féminine - Bordes Sport handball, 27-24
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics