HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

techniciens

Entraîneur : Dominique LESVIGNE
Adjoint : Tatiana JOURNOLLEAU
Entraîneur des gardiens : Lætitia GRATIAN
 

les joueuses

 
 
 

la salle

Crédits photo : Lège Cap Ferret Handball 

LE CALENDRIER

 

8ème journée - LA GROSSE PERF DES LèGEOISES !

 
 

7ème journée - FESTIVAL OFFENSIF DES Lègeoises !

 

VIDéo - 6ème journée - LES Lègeoises ont coulé a pic !

(Crédits photo : Olivier DUMON)
 
Large victoire des réservistes pessacaises. Elles ont laissé à 16 longueurs la réserve de Lège (33-17), dimanche à domicile. Elles en profitent pour sortir de la deuxième partie du classement et revenir à la hauteur de leurs adversaires du jour. Pessac y est parvenu grâce à une défense très coriace et une meilleure efficacité offensive. 

Durant le premier quart d'heure, les deux formations se sont rendus coup pour coup (6-5, 16e). Le combat était rude. Puis, petit à petit, les Pessacaises se sont détachées. Leur défense, très autoritaire, a fortement gêné les arrières adverses. Leurs tirs ne passaient pas ou rataient le cadre. « On a fait déjouer Lège » constate Philippe Marcelin, le coach de Pessac. 

Héloïse Power en forme

En attaque, les Pessacaises ont pu compter sur une Héloïse Power (9 buts) en grande forme. En 22 minutes, elle avait inscrit 6 des 8 réalisations de sa formation (8-5). Puis, Claire Egloff (7 buts) a pris le relais pour porter l'écart à 5 unités (11-5, 25e) en profitant des pertes de balle de Lège.  A la pause, les visiteuses n'avaient marqué que 7 buts (13-7). « Dès qu'on est en échec en attaque » analyse Dominique Lesvigne, le coach de Lège, « on s'agace, on s'énerve et on se désolidarise ».

La seconde période n'a fait que confirmer l'emprise des Pessacaises. « On avait la volonté de s'appuyer sur l'engagement et l'investissement des joueuses » explique Philippe Marcelin. Ça a fonctionné. Les Lègeoises étaient souvent en retard en défense et longtemps impuissantes en attaque. Leur meilleure marqueuse, Anaïs Lèger, a inscrit 4 de ses 6 buts sur des jets de 7 mètres. Ce qui fait dire à Dominique Lesvigne qu'« on a pris ce qu'on devait prendre ».

Olivier DUMON
 
Copyright - Handball Infos 33 - Novembre 2018
 

5ème journée - OSSAU HAUSSE LE TON !

 
 

vidéo - 4ème journée - Lège passe en force !

 
Victoire de la puissance contre la rapidité, victoire de l'expérience face à la jeunesse. Samedi à Duhourquet, la réserve de Lège Cap-Ferret est venue à bout de celle du CA Bèglais (24-32) en s'appuyant sur sa percussion offensive. Et aussi sur les largesses défensives de leurs adversaires.

Dans ce domaine, Marc Benharoun, le coach bèglais, demande à son équipe de « prendre des risques » en constatant qu'il a « des joueuses trop absorbées par le ballon ». Si les jeunes Bèglaises ont laissé trop d'espaces en défense, elles ont su bousculer l'arrière-garde de Lège. Les visiteuses ne menaient que d'un but (13-14) à deux minutes de la pause avant de prendre le large en seconde période.

« Défendre dur et courir »
Dominique Lesvigne, le coach de Lège, aurait d'ailleurs préféré « qu'on se fasse moins peur ». Les deux pivots de Bègles, Amélie Pillot et Kyara Filopon, ont beaucoup pesé sur sa défense durant le premier acte. Pour lui, « ils ont beaucoup été servis parce qu'on a été trop timoré sur nos sorties sur le porteur de balle ».

A la pause, il a recadré ses filles en leur demandant de « défendre dur et courir ». Et ça a marché. « Il s'est adapté à ce que j'ai proposé » constate Marc Benharoun. Les Bèglaises trouvaient moins la faille ou se heurtaient à la gardienne adverse, Emma Jambert-Moy (17 arrêts). Lège pouvait enchaîner les contre-attaques et engranger une troisième victoire en quatre rencontres. Côté bèglais, le coach garde espoir et souligne que ses joueuses « ont fait un bon match ».


Olivier DUMON


 

3ème journée

 La feuille de match 
 
 

PRé nationale - LA Réserve de lège cap-FERRET A BIEN COMMENCé la saison !

« Pastis !! », « Arrache-toi ! », « Ça joue pas ». Voici les trois catégories dans lesquelles Handball Infos 33 a rangé les équipes girondines de Prénationale et d'Excellence régionale après les deux premières journées.
 
« PASTIS !! »
 
En Prénationale, elles sont deux à avoir débuté le championnat en force. La réserve de Lège Cap-Ferret s'est fait du bien après deux saisons délicates. Ses victoires, avec 19 buts en tout d'Anaïs Léger, contre le promu Anglet Biarritz (31-20) et à Cestas (27-34) sont de bon augure avant de recevoir Agen le 6 octobre.
Le promu pessacais n'est pas en reste. Il a marqué son territoire grâce à son succès, acquis dans les dernières minutes, contre Agen (26-22). La réserve du SPUC a ensuite enchaîné au CA Béglais (27-34) en terminant fort là aussi. Prochain match à domicile contre Ossau le 6 octobre.
 
En Excellence régionale, Philippe Mirambeau, le coach de Saint-Médard, constate que « cette année, les quatre qui nous ont fait des misères ne sont plus là ». Les montées d'Anglet, Pessac, Ossau et Mérignac ouvrent de nouveaux horizons. Ces joueuses ont dominé facilement les Girondins (32-16) et Tyrosse (21-32), deux équipes qui lutteront pour le maintien. La réception le 6 octobre de Lucq de Béarn (deux victoires aussi) sera un bon révélateur.
Les Brugeaises peuvent aussi nourrir quelques ambitions. Leur victoire contre Blanquefort (30-18) a donné le ton. Elles ont maintenu la cadence sur le parquet des Girondins (15-26). Prochain match le 7 octobre à Daugère contre Tyrosse.
 
 
« ARRACHE-TOI ! »
 
En Prénationale, personne ! En Excellence régionale, elles sont trois à connaître un début de championnat mitigé.
Dans la poule A, le promu libournais a débuté en fanfare avec un large succès (42-18) contre la réserve de Tyrosse. Le déplacement à Lucq de Béarn (défaite 32-27) a été plus délicat avec une entame de seconde période complètement à l'avantage des Béarnaises. Prochaine rencontre le 7 octobre à Kany contre le Stade Montois (deux défaites).
L'autre promu girondin affiche un nul et une défaite au compteur. Malgré une bonne première période à Bruges, la réserve de Blanquefort n'a pas tenu la distance (défaite 30-18). Idem pour la réception de Lescar. Les Blanquefortaises menaient de 2 buts à l'entame de la dernière minute. Elles ont finalement concédé le nul (20-20). Prochain match le 6 octobre à Cambo.
 
Dans la poule B, Carbon Blanc était exempt lors de la première journée. Pour son premier match, l'unique équipe girondine de ce groupe a arraché le nul (25-25) à domicile contre Biard après avoir été menée quasiment toute la rencontre. Prochaine match, encore à domicile, le 6 octobre contre Handball Sud Deux-Sèvres.
 
 
« CA JOUE PAS ! »
 
Elles sont quatre équipes à avoir perdu deux fois. En Prénationale, la classe biberon du CA Béglais a débuté par une défaite chez le promu Ossau (38-32) avant de s'incliner (28-34) à domicile contre Pessac, encore un promu. Une seconde rencontre mieux maîtrisée par les Béglaises. Elles n'avaient qu'un but de retard à la 53e minute. Prochain match le 6 octobre à Nafarroa.
C'est sur le parquet de cette même formation de Nafaroa que le SAG Cestas s'est incliné (24-17) lors de la première journée. La réception de Lège ne s'est pas mieux passée avec une défaite sur le même écart (27-34) mais avec plus de buts marqués grâce à l'apport offensif des recrues (Dina 9 buts, Latier 5 buts, Gassana 2 buts). Prochaine rencontre le 6 octobre à Mérignac.
Et ce match vaudra cher. L'équipe 3 du MHB, promue cette année, a elle aussi subi deux défaites. Elle s'est d'abord inclinée à Coubertin face à Asson (30-34) malgré les 18 buts d'Elodie Mambo. Puis, sans leur artilleuse, les Mérignacaises ont souffert à Anglet Biarritz, un autre promu (défaite 35-21).
 
En Excellence régionale, les jeunes joueuses des Girondins de Bordeaux Bastide font un rude apprentissage des joutes au niveau seniors. Elles ont perdu 32-16 à Saint-Médard puis à domicile contre Bruges (15-26). L'attaque semble être le chantier principal. Prochain match le 7 octobre à Lescar.
 
 
Olivier DUMON
 

2ème journée

 
 

1ère JOURNée

 
 

amical

 

LES JEUNES EN RENFORT !!


Maintenue de justesse la saison passée, la réserve de Lège a pour ambition de faire mieux cette année. « Ça ne sera pas très dur vu qu'on a fini 11e » ne craint pas de rappeler son entraîneur Dominique Lesvigne. Pour y parvenir, il va mettre l'accent sur la qualité défensive et compte sur les jeunes formées au club. Outre le recrutement de la demi-centre de Mérignac Virginie Junca (66 buts en 18 matches d'Excellence régionale en 2017-2018), il y aura quatre seniors première année.
Jade Loubiou et Laure Dagieux évoluent avec la Prénationale depuis la saison passée. Camille Hurel et Emma Saint-Pierre arrivent des moins de 18 ans, vice-championnes d'Aquitaine. Deux filles encore en âge de jouer avec les moins de 18 ans sont inclues dans le groupe : la gardienne Emma Jambert-Moy et la pivot Flavie Gaillard.
 
Olivier DUMON 
 

la reprise en trois points

La reprise en trois points avec Dominique Lesvigne, entraîneur de la Prénationale de Lège Cap-Ferret

Les objectifs pour la saison 2018-2019
« L'ambition va être toute simple, ça va être de faire mieux que ce qu'on a fait l'année dernière. Après, et les deux sont liés, ça sera d'être plus stable dans nos prestations et surtout d'être plus pragmatique quand à l'issue de nos matches. A part quatre matches où on a senti une différence de niveau, le reste du temps quand on perdait c'était avec des regrets »

L'évolution de l'effectif
'L'effectif a bougé. Déjà, il s'est amoindri en nombre. On était 16 l'année dernière et on devrait être à peu près 13 cette année. Étant excentré, nos possibilités de recrutement ne sont pas des plus simples. Quand vous avez la possibilité de jouer au même niveau à côté de chez vous, vous allez à côté de vous. Nous avons fait un recrutement très ciblé, on a récupéré une joueuse de l'extérieur et après on profite d'avoir un travail très conséquent effectué sur les catégories de jeunes pour promouvoir nos jeunes. Cette année, il y a deux moins de 18 ans qui passent en senior et deux moins de 18 qu'on surclasse pour jouer avec nous. C'est surtout un recrutement interne.'

Les principaux axes de travail et les temps forts de la préparation estivale
On a repris officiellement il y a dix jours mais on est adossé à la Nationale 2, ça permet aux joueuses des deux équipes d'être assez nombreuses pour faire du handball. Donc, pour l'instant, on ne peut pas vraiment parler de travail mis en place. Après ce qu'on va essayer de faire pour se maintenir c'est de défendre un peu plus durement que ce que l'on faisait l'année dernière. On était un peu trop poli et bien élevé à mon goût. Il faudra essayer de faire ce qui marche le mieux dans le handball féminin : défendre et courir »
 
Propos recueillis par Olivier DUMON



Salle des Sports - Chemin de Cassieu - Lège Cap-Ferret.
 

LA POULE

 

Règlement

 

L'interview de dominique lesvigne

Copyright - Handball Infos 33 - Octobre 2018
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics