HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

EXCELLENCE REGIONALE - 13ème journée

Poule A - Samedi 16 mars - 20h30 - Salle Ariane - Saint Médard en Jalles 
SAINT MEDARD HANDBALL (6/22 pts) - Stade Montois (9/16 pts), 28-20
 
21h00 - Salle Michel Labeguerie - Cambo les Bains
Sukil Hand Cambo (4/28 pts) - HBC LIBOURNE (5/27 pts), 24-24
 
Dimanche 17 mars - 15h00 - Salle Fongravey - Blanquefort 
ES BLANQUEFORT HANDBALL (7/22 pts) - GIRONDINS DE BORDEAUX BASTIDE HC (8/16 pts), 25-20
 
16h00 - 
BRUGES 33 HANDBALL (1/36 pts) - HBC Lucq de Béarn (2/33 pts), 20-0 
 
Poule B - Samedi 16 mars - 21h00 - Salle du Collège - Carbon Blanc 
CARBON BLANC HB (4/25 pts) - HBC Lezay (9/11 pts), 37-12 

TECHNICIENS

Entraineur : Philippe MIRAMBEAU 
Entraineur adjoint : Pascal ELIZAGOYEN 
 

LES JOUEUSES

 
 

LA SALLE

 
Salle Ariane - 16-18 - Allée du Preuilha - Saint-Médard-en-Jalles
 

LA POULE

 

Règlement

 

COUPE DE FRANCE régionale


1er Tour - Samedi 29 septembre -  
20h30 - Salle Ariane - Saint Médard
SAINT MEDARD HANDBALL - EYSINES HC, 22-26 

LE CALENDRIER

 

13ème journée

Poule A - Samedi 16 mars - 20h30 - Salle Ariane - Saint Médard en Jalles 
SAINT MEDARD HANDBALL (6/22 pts) - Stade Montois (9/16 pts), 28-20

 
 

12ème journée

Samedi 9 mars - 20h30 - Salle Polyvalente - Lucq de Béarn 
HBC Lucq de Béarn (1/30 pts) - SAINT MEDARD HANDBALL (6/21 pts), 33-31 

 
 

11ème journée - SAINT Médard de mieux en mieux

Samedi 9 février 
18h30 - Poule A - Salle Ariane - Saint-Médard en Jalles 
SAINT MEDARD HANDBALL (6/18pts) - Tyrosse Adour (10/9 pts), 37-19

 

 

VIDéo - 10ème journée - LES BORDELAISES Méconnaissables !!

(Crédits photo : Olivier Dumon) 
Samedi 2 février - 20h00 h00 Salle Aubiers-Ginko - Bordeaux 
GIRONDINS DE BORDEAUX BASTIDE HBC (8/13 pts) - SAINT MEDARD HANDBALL (7/15 pts), 16-33
 
Plus 16 à l'aller, plus 17 au retour. Samedi, le Saint-Médard Handball a de nouveau largement dominé les Girondins de Bordeaux Bastide (16-33). Les Bordelaises restaient sur deux victoires probantes mais n'ont rien pu faire, sur leur parquet, face au collectif, puis face aux individualités, de Saint-Médard. « Je ne doutais pas des forces de mon équipe » savourait après la rencontre le coach des Jaunes et Noires, Philippe Mirambeau.
 
Ses joueuses, solides en défense, ont fait déjouer leurs adversaires durant le premier quart d'heure (3-11, 14e). « On a très très mal démarré » déplorait Carole Lavergne, co-entraîneur des Bordelaises. Elles soulignait aussi « beaucoup de déchets » dans le jeu et les tirs. Pour autant, ses joueuses n'ont pas abdiqué et, petit à petit, sont revenues dans le match. Plus présentes en défense, elles ont gratté des balles pour s'offrir un 4-0 sous l'impulsion de leur capitaine Aurore Tran Tu (4 buts à la pause).
 
Elodie Fourny en démonstration
 
Durant ce temps faible, « on a su faire le dos rond » constatait Philippe Mirambeau. Son équipe a pu rentrer aux vestiaires avec 7 buts d'avance (9-16). Dès la reprise, les Bordelaises ont mis en difficulté l'arrière-garde adverse mais ont buté sur une excellente Mirentxu Elizagoyen. De loin, de près, sur jet de 7 mètres, la gardienne de Saint-Médard a écœuré les tireuses adverses. Elle n'a encaissé qu'un but entre la 31e et la 40e minute De plus, ses longues relances trouvaient régulièrement Solène Mirambeau en contre-attaque.
 
Et puis, Elodie Fourny est passée en mode démonstration. Son bras gauche a fait des ravages de loin comme de l'aile ou sur ses nombreuses interceptions. C'était de trop pour les Bordelaises. L'écart s'est creusé régulièrement (13-28, 49e) pour se stabiliser après sa sortie. Ce succès permet à Saint-Médard de prendre ses distances avec la zone de relégation. Au delà des individualités, « on a été solidaires, on recherchait ça depuis un moment » a apprécié Mirentxu Elizagoyen. De leur côté, les Bordelaises vont devoir se remobiliser pour rester dans la course au maintien.
 
Olivier Dumon
 
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Février 2014
 

fin de la phase aller - LE CLASSEMENT

 

9ème journée - SAINT Médard retrouve le chemin du succès

Samedi 26 janvier - 19h00 - Salle du Port du Roy - Blanquefort 
ES BLANQUEFORT HANDBALL (6/15 pts) - SAINT MEDARD HANDBALL (7/12 pts), 21-33 
 
 
 

8ème journée - LES SAINT Médardaises succombent dans les dix dernières minutes

Samedi 19 janvier - 20h30 - Salle Ariane - Saint Médard Handball 
SAINT MEDARD HANDBALL - Lescar HB : 28-31 

 
 

LE POINT à la trêve

 Le point après 7 journées et la longue trêve internationale

Saint-Médard en Jalles : 7e avec 2 victoires et 5 défaites. « On va jouer le maintien » constate Philippe Mirambeau. Deux défaites d'un but à domicile sur un tir encaissé à la dernière seconde ont plombé le bilan de Saint-Médard. Ces points perdus sur le fil laissent les Jaunes et Noires proches de la zone de relégation. « On pouvait espérer mieux » regrette le coach saint-médardais. Il a dû composer avec de nombreuses indisponibilités et des « leaders d'équipe » n'ayant joué que « 2 à 4 matches ». Reprise samedi à domicile à 20h30 face à l'un des prétendants à la montée, Lescar (4e).

 
Olivier DUMON
 

8ème journée - SPIRALE Négative pour saint-Médard !

Quelques images du match. VOIR LA VIDEO 
 

7ème journée - LA MARCHE etait trop haute !

 

MATCH EN RETARD DE LA 5ème journée - 5 DERNIères secondes fatales !

(Crédits photo : Olivier Dumon)
 
 Il reste 5 secondes. Saint-Médard, à domicile, et Libourne sont à égalité. Coup franc pour les visiteuses. Leur coach, Patrick Merle, pose un temps mort pour préparer un tir à l'aile opposée. Et ça marche ! Son ailière gauche, Pauline Mondon (6 buts), impose sa puissance et trouve la faille avec peu d'angle. Libourne, sans sa pièce maîtresse Alissa Gomis, s'impose (23-24). Saint-Médard s'incline pour la deuxième fois en une semaine d'un but de l'aile à la dernière seconde.
 
Plus soulagé que satisfait, Patrick Merle retient la bonne prestation de sa défense et de sa gardienne Kelly Leydet (14 arrêts). Par contre, « on se fait peur » regrette le coach libournais. « Les filles, quand elles jouent sans Alissa Gomis, elles paniquent sur les fins de match ». Les Libournaises, qui menaient 19 à 13 à la 40e minute, ont vu revenir les Saint-Médardaises à leur hauteur à 30 secondes du terme de la rencontre. La fin on la connaît.
 
Seconde période intense
 
Ce retour au score des Jaunes et Noires a donné une seconde période intense. La gardienne locale, Mirentxu Elizagoyen et ses 14 arrêts y ont largement contribué. Ses coéquipières ont aussi su varier leur animation offensive qui, jusqu'alors, reposait beaucoup sur l'impact de Lisa Joseph (5 buts). Au final, « on a manqué un peu de finition » note leur entraîneur, Philippe Mirambeau, ainsi que « de lucidité sur la fin du match ».
 
Il a dû aussi composer avec l’efficacité de la pivot visiteuse, Jeanne Redaud (7 buts) ainsi qu'avec les fautes de main et les relances infructueuses de ses joueuses. Les Libournaises en avait profité pour prendre le large. Pour autant, Philippe Mirambeau reste positif . En défense, « on a réussi à trouver un groupe soudé » et « on a essayé de produire du hand jusqu'au bout ». Pour Libourne et son coach, l'objectif final reste plus que jamais le même : « la montée » !
 
Olivier DUMON
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Décembre 2018
 

6ème journée - SAINT Médard n'A PAS SU TUER LE MATCH !

 

4ème journée - SAINT Médard cale encore !

 

3ème JOURNée - saint médard en échec !

 

EXCELLENCE - LE POINT APRès deux journées !

« Pastis !! », « Arrache-toi ! », « Ça joue pas ». Voici les trois catégories dans lesquelles Handball Infos 33 a rangé les équipes girondines de Prénationale et d'Excellence régionale après les deux premières journées.
 
« PASTIS !! »
 
En Prénationale, elles sont deux à avoir débuté le championnat en force. La réserve de Lège Cap-Ferret s'est fait du bien après deux saisons délicates. Ses victoires, avec 19 buts en tout d'Anaïs Léger, contre le promu Anglet Biarritz (31-20) et à Cestas (27-34) sont de bon augure avant de recevoir Agen le 6 octobre.
Le promu pessacais n'est pas en reste. Il a marqué son territoire grâce à son succès, acquis dans les dernières minutes, contre Agen (26-22). La réserve du SPUC a ensuite enchaîné au CA Béglais (27-34) en terminant fort là aussi. Prochain match à domicile contre Ossau le 6 octobre.
 
En Excellence régionale, Philippe Mirambeau, le coach de Saint-Médard, constate que « cette année, les quatre qui nous ont fait des misères ne sont plus là ». Les montées d'Anglet, Pessac, Ossau et Mérignac ouvrent de nouveaux horizons. Ces joueuses ont dominé facilement les Girondins (32-16) et Tyrosse (21-32), deux équipes qui lutteront pour le maintien. La réception le 6 octobre de Lucq de Béarn (deux victoires aussi) sera un bon révélateur.
Les Brugeaises peuvent aussi nourrir quelques ambitions. Leur victoire contre Blanquefort (30-18) a donné le ton. Elles ont maintenu la cadence sur le parquet des Girondins (15-26). Prochain match le 7 octobre à Daugère contre Tyrosse.
 
 
« ARRACHE-TOI ! »
 
En Prénationale, personne ! En Excellence régionale, elles sont trois à connaître un début de championnat mitigé.
Dans la poule A, le promu libournais a débuté en fanfare avec un large succès (42-18) contre la réserve de Tyrosse. Le déplacement à Lucq de Béarn (défaite 32-27) a été plus délicat avec une entame de seconde période complètement à l'avantage des Béarnaises. Prochaine rencontre le 7 octobre à Kany contre le Stade Montois (deux défaites).
L'autre promu girondin affiche un nul et une défaite au compteur. Malgré une bonne première période à Bruges, la réserve de Blanquefort n'a pas tenu la distance (défaite 30-18). Idem pour la réception de Lescar. Les Blanquefortaises menaient de 2 buts à l'entame de la dernière minute. Elles ont finalement concédé le nul (20-20). Prochain match le 6 octobre à Cambo.
 
Dans la poule B, Carbon Blanc était exempt lors de la première journée. Pour son premier match, l'unique équipe girondine de ce groupe a arraché le nul (25-25) à domicile contre Biard après avoir été menée quasiment toute la rencontre. Prochaine match, encore à domicile, le 6 octobre contre Handball Sud Deux-Sèvres.
 
 
« CA JOUE PAS ! »
 
Elles sont quatre équipes à avoir perdu deux fois. En Prénationale, la classe biberon du CA Béglais a débuté par une défaite chez le promu Ossau (38-32) avant de s'incliner (28-34) à domicile contre Pessac, encore un promu. Une seconde rencontre mieux maîtrisée par les Béglaises. Elles n'avaient qu'un but de retard à la 53e minute. Prochain match le 6 octobre à Nafarroa.
C'est sur le parquet de cette même formation de Nafaroa que le SAG Cestas s'est incliné (24-17) lors de la première journée. La réception de Lège ne s'est pas mieux passée avec une défaite sur le même écart (27-34) mais avec plus de buts marqués grâce à l'apport offensif des recrues (Dina 9 buts, Latier 5 buts, Gassana 2 buts). Prochaine rencontre le 6 octobre à Mérignac.
Et ce match vaudra cher. L'équipe 3 du MHB, promue cette année, a elle aussi subi deux défaites. Elle s'est d'abord inclinée à Coubertin face à Asson (30-34) malgré les 18 buts d'Elodie Mambo. Puis, sans leur artilleuse, les Mérignacaises ont souffert à Anglet Biarritz, un autre promu (défaite 35-21).
 
En Excellence régionale, les jeunes joueuses des Girondins de Bordeaux Bastide font un rude apprentissage des joutes au niveau seniors. Elles ont perdu 32-16 à Saint-Médard puis à domicile contre Bruges (15-26). L'attaque semble être le chantier principal. Prochain match le 7 octobre à Lescar.
 
 
Olivier DUMON
 

2ème journée

 

1ère journée -

 

SAINT-MEDARD JOUE LA CONTINUITé !

(Crédits photo : Olivier Dumon)
Après le grand chambardement, la stabilité. Le Saint-Médard Handball repart cette saison avec un effectif proche de celui de l'année dernière. Un soulagement après les craintes de voir disparaître l'équipe à l'issue de la saison 2016-2017. « L'an dernier, il restait quatre filles de l'année d'avant » rappelle Philippe Mirambeau, l’entraîneur des Jaunes et Noires.

Pour pouvoir construire un groupe, il avait fait monter des moins de 18 ans troisième année. Elles venaient juste de remporter le titre de championnes d'Aquitaine de leur catégorie d'âge. C'était une équipe « très très jeune » constituée d'une douzaine de joueuses. Pour Philippe Mirambeau, « l'objectif numéro 1, c'était de disputer les matches. »

Aujourd'hui, cette angoisse a disparu. Une équipe 2 est même « envisageable » en 2019-2020. Pour l'instant, le coach de Saint-Médard « s'inscrit dans la continuité » de ce qui a été fait l'année passée et va « travailler le collectif ». Pour ce nouveau championnat, il espère « se mettre à l'abri » le plus rapidement possible. Comme l'an passé... mais avec quelques ambitions supplémentaires.
Olivier DUMON


 

Philippe mirambeau : 'ON PEUT ESSAYER DE JOUER UNE PLACE INTERESSANTE !'

La reprise en trois points avec Philippe Mirambeau, entraîneur de l'équipe d'Excellence régionale de Saint-Médard Handball
Les objectifs pour la saison 2018-2019
« Après la refonte des poules avec les ligues Poitou-Charente et Limousin, les ambitions seraient de bien figurer, au moins aussi bien que l'année dernière. A savoir, acquérir le maintien assez vite et essayer, pourquoi pas, de jouer une place intéressante en fin de saison. C'est à dire, sachant que nous étions dans une poule de 12 et que nous avons fini 8ème l'année dernière, essayer de finir dans la première moitié du tableau. On est dans une poule de 10. Ce qui serait intéressant, c'est d'arriver dans les quatre premiers. »
L'évolution de l'effectif
« L'effectif est relativement stable. Les départs ou les arrêts ont été compensés par des arrivées. Au niveau du nombre, ça se situe aux alentours de 16 et 18. On est stabilisé au niveau de l'effectif. C'était une grosse crainte de l'année dernière parce qu'on démarrait trop bas au niveau du nombre et on a eu vraiment beaucoup de mal sur certains matches, on était à la limite. Là, ça part sur de meilleures bases notamment pour travailler aux entraînements et faire progresser le groupe, ce qui est l'objectif numéro 1. Ce groupe est jeune avec une moyenne d'âge de 20 ans et qui, pour une Excellence région, est un peu malléable pour le moment. »
Les principaux axes de travail et les temps forts de la préparation estivale
« L'axe de travail, c'est de passer par une phase de réathlétisation de tout le monde parce que les vacances ça laisse toujours un peu de traces. C'est courir beaucoup et l'axe majeur de travail ça sera la défense, la solidarité en défense avec, également, les montées de balle rapides, le jeu rapide. »
Propos recueillis par O. D.
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics