HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

TECHNICIENS

Entraineurs : William BOUYSSONNIE et Patrick MERLE 
 

les joueuses

 

LA POULE

 
 

La salle

Salle Kany - Libourne 
400 places 

 
Palais des Sports Kany - 50 avenue de Verdun - Libourne

LE CALENDRIER

 

LA PRE NATIONALE AU BOUT DU SPRINT !

(Crédits photo : O.D) 
Le promu libournais fonce à toute allure. Après deux montées successives, il vise l'accession en Prénationale dès cette année. Pour y parvenir, « on va essayer de prendre les deux ou trois premières places » explique William Bouyssonnie, co-entraïneur de l'équipe, tout en soulignant qu' « il y a plein d'inconnues ».
Pour grimper aussi vite, le coach veut de la vitesse. Il fait de la rapidité des montées de balle l'outil qui mettra le train à grande vitesse libournais sur les bons rails. C'est le projet de jeu de toute la filière féminine de Libourne car, pour William Bouyssonnie, « le jeu placé est toujours plus compliqué chez les filles ».
Pour tenir son rythme effréné, le champion de Gironde en titre possède deux locomotives :Alissa et Béatrice Gomis, deux anciennes internationales (France pour l'une et Guinée pour l'autre). Il s'appuie aussi sur un partenariat avec l'équipe de Nationale 2 de Floirac Cenon. Les étudiantes du HBC Libourne peuvent s’entraîner une fois par semaine avec les Floiracaises. Ça leur évite de faire trop de kilomètres et « ça aide à maintenir l'effectif » observe Patrick Merle, l'autre co-entraîneur. Le club peut ainsi espérer conserver ses jeunes talents.
Olivier DUMON
 

patrick merle : 'l'OBJECTIF C'est la montée !'

La reprise en trois points avec Patrick MERLE et William BOUYSSONNIE, entraîneurs de l'équipe d'Excellence régionale de Libourne

Les objectifs pour la saison 2018-2019
Patrick Merle : « Ça continue sur notre projet de trois ans. On avait décidé de monter sur les trois prochaines années. Donc, notre objectif est de monter en Prénationale dès cette année. Ça serait vraiment un bon exploit. On en est à deux montées en deux ans. »
 
L'évolution de l'effectif
Patrick Merle : « C'est surtout retrouver les moins de 18 ans qui étaient en championnat de France il y a quelques années avec un très bon niveau, plus le renfort de quelques anciennes comme Alissa Gomis et Béatrice Gomis qui ont une expérience dans le haut niveau. Il y a deux ou trois filles nouvelles et beaucoup de retours de blessure. Ce qui fait qu'on peut avoir des ambitions. »
William Bouyssonnie : « Il y a eu un changement par rapport à l'année dernière. On était parti avec un effectif de 12 filles. On a réussi à tenir tant bien que mal toute la saison, les moins de 18 nous ont donné un coup de main à plusieurs reprises. Cette année, on est parti sur un effectif entre 17 et 20 filles avec peut-être des moins de 18 aussi. Le fait d'avoir un effectif plus complet permet de faire des choix, ça va être intéressant de voir comment les filles vont réagir à ça. »
 
Les principaux axes de travail et les temps forts de la préparation estivale
William Bouyssonnie : « On a plus poussé sur la performance physique que l'année d'avant. Pour être efficace dans le jeu rapide, on travaille le physique, le cardio-respiratoire, le renforcement, et cetera. Le fait d'être monté en régionale va nous forcer à jouer plus vite, d'être plus efficace. L'augmentation de la performance dans la montée de balle est clairement notre axe de travail. »
Propos recueillis par O. D.
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics