HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

TECHNICIENS

Entraineurs : William BOUYSSONNIE et Patrick MERLE 
 

les joueuses

 

LA POULE

 
 

La salle

Salle Kany - Libourne 
400 places 

 
Palais des Sports Kany - 50 avenue de Verdun - Libourne
 

Règlement

 

COUPE DE FRANCE régionale


1er Tour - Dimanche 30 septembre  - 14h30 - Salle Kany - Libourne 
HBC LIBOURNE - Gond Pontouvre HB, 16-37 

LE CALENDRIER

 

18èME et derniere JOURNée - MAINTIEN POUR LES LIBOURNAISES !!

Samedi 11 mai - 18h30 - Poule A - Salle Kany - Libourne 
HBC LIBOURNE (4/38 pts) - GIRONDINS DE BORDEAUX BASTIDE HC (8/25 pts), 41-22 
 
 
 

- 17èME JOURNée

(Crédits photo : HBC Libourne) 
Samedi 4 mai - 19h00 - Poule A - Gymnase Fongravey - Blanquefort 
ES BLANQUEFORT HANDBALL (7/32 pts) - HBC LIBOURNE (4/35 pts), 29-32 
 
 
 

16ème journée

Poule A - Samedi 6 avril - 20h45 - Salle Kany - Libourne  - 
HBC LIBOURNE (4/34 pts) - Lescar HB (3/36 pts), 22-24 

 
 

L'ALBUM PHOTO DU MATCH

(Crédits photo : Olivier Dumon)
 

VIDeo - 15ème journée - BRUGES ET LIBOURNE SE NEUTRALISENT !

(Crédits photo : Olivier Dumon) 
Poule A - Dimanche 31 mars - 14h00 - Espace Daugère - Bruges
BRUGES 33 HANDBALL (1/38 pts) - HBC LIBOURNE (4/32 pts), 23-23
 
C'est un moindre mal pour Bruges. C'est rageant pour Libourne. Dimanche à l'espace Daugère, les deux formations girondines se sont quittées sur un résultat nul normal (23-23). Aucune équipe n'a eu plus de 3 buts d'avance. Les Brugeaises gardent la tête classement mais voient Lucq de Béarn revenir à 1 point. Les Libournaises, qui menaient de 3 buts à moins de 3 minutes du terme, peuvent avoir des regrets. « On aurait géré un peu mieux ce match sur la fin, on aurait pu avoir la victoire » déplore William Bouyssonnie, le co-entraîneur libournais.
 
Quand Alissa Gomis inscrit le 23e buts libournais à la 58e minute, les locales semblent avoir laissé passer leur chance. Mais ces filles là ont du « courage, de la volonté » apprécie leur coach Romain Cuq pas mécontent de son « petit coup de poker » tactique. En infériorité numérique, il met une joueuse en individuelle stricte sur l'ancienne internationale. Bruges ne prend plus de but. Elodie Nouaille, passeuse puis buteuse, permet à son équipe d'égaliser à 18 secondes de la fin. « On finit toujours fort » constate l'arrière brugeaise, Cloé Guivernau-Wolff.
 
Rencontre tendue
 
Cette fin de match a été chaude sur le terrain comme sur les bancs. Elle était l'aboutissement logique d'une rencontre tendue. A l'émotion des Brugeaises, suite au récent décès du père de l'une des joueuses, a répondu la tension des visiteuses dans ce derby de haut du classement. Ça a généré de la fébrilité des deux côtés et empêché qu'une équipe se détache. Ce choc entre la meilleure défense (Bruges) et la meilleure attaque (Libourne) du groupe aurait pu être spectaculaire. Il fut très intense et usant.
 
En première période, Bruges est longtemps devant, Libourne trouve les poteaux. L'entrée en jeu (14e) de Alissa Gomis amène plus d'efficacité aux visiteuses. Elles passent en tête juste avant la pause (12-13) malgré les 7 buts Cloé Guivernau-Wolff. Aux retour des vestiaires, les deux équipes mènent à tour de rôle avant le final chaud bouillant et le dernier retournement de situation. A trois journées de la fin du championnat, Bruges a montré sa capacité à garder la tête froide dans les moments où tout se joue. Libourne, enfin au complet, vise la troisième place.
 
 
Olivier Dumon

 
 
 
 
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Mars 2019
 

14ème journée

Poule A - Samedi 23 mars - 18h30 - Salle Kany - Libourne 
HBC LIBOURNE (5/29 pts) - SAINT MEDARD HANDBALL (6/25 pts), 34-32

 
 

13ème journée

Samedi 16 mars - 21h00 - Salle Michel Labeguerie - Cambo les Bains
Sukil Hand Cambo (4/28 pts) - HBC LIBOURNE (5/27 pts), 24-24

 
 

12ème journée

Samedi 9 mars - 21h00 -L'Argente - Mont de Marsan 
Stade Montois (9/15 pts) - HBC LIBOURNE (5/24 pts), 29-34 

 
 

11ème journée - LIBOURNE S'EST BIEN BATTUE !

 
Dimanche 10  février - 16h00Salle Kany - Libourne 
HBC LIBOURNE (5/22 pts) - HBC Lucq de Béarn (1/28 pts), 21-21 

 

 

10ème journée - LIBOURNE EN ROUE LIBRE !

Samedi 2 février -
 20h30 - Tyrosse Adour (10/8 pts) - HBC LIBOURNE (5/19 pts), 27-40

 
 

fin de la phase aller - LE CLASSEMENT

 

9ème journée - PLUS DURE FUT LA CHUTE !

Samedi 26 janvier -
21h00 - Salle Jean Dauguet - Bordeaux 
GIRONDINS DE BORDEAUX BASTIDE HBC (8/10 pts) - HBC LIBOURNE (5/18 pts), 24-20 
 
 
 

8ème journée - LIBOURNE mode SELF CONTROLE

Samedi 19 janvier - 
21h00 - Salle Kany - Libourne 
HBC LIBOURNE - ES BLANQUEFORT HANDBALL : 29-26 
 

 

EXCELLENCE REGIONALE - LE POINT à la trêve !

 Le point après 7 journées et la longue trêve internationale

 
Libourne : 5e avec 4 victoires et 3 défaites. L'objectif initial était de jouer la montée en s'appuyant sur les qualités des deux anciennes internationales, Béatrice et Alissa Gomis. Mais, « les ambitions sont revues à la baisse » affirme Patrick Merle, le coach libournais. « Les deux filles Gomis sont blessées ». Alissa est indisponible jusqu'à la fin de la saison, Béatrice pour « 90 jours ». Conséquence immédiate pour Patrick Merle : « ça va être dur ! ». Reprise samedi à 21 heures à domicile contre Blanquefort (6e) pour une rencontre qui s'annonce équilibrée.


Olivier DUMON
 

7ème JOURNée - LES LIBOURNAISES Séchées net !

 

MATCH EN RETARD 5èME JOURNée - LIBOURNE à L'ARRACHé

(Crédits photo : Olivier Dumon)
 
 Il reste 5 secondes. Saint-Médard, à domicile, et Libourne sont à égalité. Coup franc pour les visiteuses. Leur coach, Patrick Merle, pose un temps mort pour préparer un tir à l'aile opposée. Et ça marche ! Son ailière gauche, Pauline Mondon (6 buts), impose sa puissance et trouve la faille avec peu d'angle. Libourne, sans sa pièce maîtresse Alissa Gomis, s'impose (23-24). Saint-Médard s'incline pour la deuxième fois en une semaine d'un but de l'aile à la dernière seconde.

Plus soulagé que satisfait, Patrick Merle retient la bonne prestation de sa défense et de sa gardienne Kelly Leydet (14 arrêts). Par contre, « on se fait peur » regrette le coach libournais. « Les filles, quand elles jouent sans Alissa Gomis, elles paniquent sur les fins de match ». Les Libournaises, qui menaient 19 à 13 à la 40e minute, ont vu revenir les Saint-Médardaises à leur hauteur à 30 secondes du terme de la rencontre. La fin on la connaît.

Seconde période intense

Ce retour au score des Jaunes et Noires a donné une seconde période intense. La gardienne locale, Mirentxu Elizagoyen et ses 14 arrêts y ont largement contribué. Ses coéquipières ont aussi su varier leur animation offensive qui, jusqu'alors, reposait beaucoup sur l'impact de Lisa Joseph (5 buts). Au final, « on a manqué un peu de finition » note leur entraîneur, Philippe Mirambeau, ainsi que « de lucidité sur la fin du match ».

Il a dû aussi composer avec l’efficacité de la pivot visiteuse, Jeanne Redaud (7 buts) ainsi qu'avec les fautes de main et les relances infructueuses de ses joueuses. Les Libournaises en avait profité pour prendre le large. Pour autant, Philippe Mirambeau reste positif . En défense, « on a réussi à trouver un groupe soudé » et « on a essayé de produire du hand jusqu'au bout ». Pour Libourne et son coach, l'objectif final reste plus que jamais le même : « la montée » !

Olivier DUMON

 
Copyright - Handball Infos 33 - Décembre 2018
 

6ème journée - LES LIBOURNAISES PIègées !

 

4ème journée - LIBOURNE ENFOURNE !

 

3ème journée - libourne intraitable à domicile !

 

EXCELLENCE - LE POINT APRès deux journées !

« Pastis !! », « Arrache-toi ! », « Ça joue pas ». Voici les trois catégories dans lesquelles Handball Infos 33 a rangé les équipes girondines de Prénationale et d'Excellence régionale après les deux premières journées.
 
« PASTIS !! »
 
En Prénationale, elles sont deux à avoir débuté le championnat en force. La réserve de Lège Cap-Ferret s'est fait du bien après deux saisons délicates. Ses victoires, avec 19 buts en tout d'Anaïs Léger, contre le promu Anglet Biarritz (31-20) et à Cestas (27-34) sont de bon augure avant de recevoir Agen le 6 octobre.
Le promu pessacais n'est pas en reste. Il a marqué son territoire grâce à son succès, acquis dans les dernières minutes, contre Agen (26-22). La réserve du SPUC a ensuite enchaîné au CA Béglais (27-34) en terminant fort là aussi. Prochain match à domicile contre Ossau le 6 octobre.
 
En Excellence régionale, Philippe Mirambeau, le coach de Saint-Médard, constate que « cette année, les quatre qui nous ont fait des misères ne sont plus là ». Les montées d'Anglet, Pessac, Ossau et Mérignac ouvrent de nouveaux horizons. Ces joueuses ont dominé facilement les Girondins (32-16) et Tyrosse (21-32), deux équipes qui lutteront pour le maintien. La réception le 6 octobre de Lucq de Béarn (deux victoires aussi) sera un bon révélateur.
Les Brugeaises peuvent aussi nourrir quelques ambitions. Leur victoire contre Blanquefort (30-18) a donné le ton. Elles ont maintenu la cadence sur le parquet des Girondins (15-26). Prochain match le 7 octobre à Daugère contre Tyrosse.
 
 
« ARRACHE-TOI ! »
 
En Prénationale, personne ! En Excellence régionale, elles sont trois à connaître un début de championnat mitigé.
Dans la poule A, le promu libournais a débuté en fanfare avec un large succès (42-18) contre la réserve de Tyrosse. Le déplacement à Lucq de Béarn (défaite 32-27) a été plus délicat avec une entame de seconde période complètement à l'avantage des Béarnaises. Prochaine rencontre le 7 octobre à Kany contre le Stade Montois (deux défaites).
L'autre promu girondin affiche un nul et une défaite au compteur. Malgré une bonne première période à Bruges, la réserve de Blanquefort n'a pas tenu la distance (défaite 30-18). Idem pour la réception de Lescar. Les Blanquefortaises menaient de 2 buts à l'entame de la dernière minute. Elles ont finalement concédé le nul (20-20). Prochain match le 6 octobre à Cambo.
 
Dans la poule B, Carbon Blanc était exempt lors de la première journée. Pour son premier match, l'unique équipe girondine de ce groupe a arraché le nul (25-25) à domicile contre Biard après avoir été menée quasiment toute la rencontre. Prochaine match, encore à domicile, le 6 octobre contre Handball Sud Deux-Sèvres.
 
 
« CA JOUE PAS ! »
 
Elles sont quatre équipes à avoir perdu deux fois. En Prénationale, la classe biberon du CA Béglais a débuté par une défaite chez le promu Ossau (38-32) avant de s'incliner (28-34) à domicile contre Pessac, encore un promu. Une seconde rencontre mieux maîtrisée par les Béglaises. Elles n'avaient qu'un but de retard à la 53e minute. Prochain match le 6 octobre à Nafarroa.
C'est sur le parquet de cette même formation de Nafaroa que le SAG Cestas s'est incliné (24-17) lors de la première journée. La réception de Lège ne s'est pas mieux passée avec une défaite sur le même écart (27-34) mais avec plus de buts marqués grâce à l'apport offensif des recrues (Dina 9 buts, Latier 5 buts, Gassana 2 buts). Prochaine rencontre le 6 octobre à Mérignac.
Et ce match vaudra cher. L'équipe 3 du MHB, promue cette année, a elle aussi subi deux défaites. Elle s'est d'abord inclinée à Coubertin face à Asson (30-34) malgré les 18 buts d'Elodie Mambo. Puis, sans leur artilleuse, les Mérignacaises ont souffert à Anglet Biarritz, un autre promu (défaite 35-21).
 
En Excellence régionale, les jeunes joueuses des Girondins de Bordeaux Bastide font un rude apprentissage des joutes au niveau seniors. Elles ont perdu 32-16 à Saint-Médard puis à domicile contre Bruges (15-26). L'attaque semble être le chantier principal. Prochain match le 7 octobre à Lescar.
 
 
Olivier DUMON
 

2ème journée

 

1ère journée

 

LA PRE NATIONALE AU BOUT DU SPRINT !

(Crédits photo : O.D) 
Le promu libournais fonce à toute allure. Après deux montées successives, il vise l'accession en Prénationale dès cette année. Pour y parvenir, « on va essayer de prendre les deux ou trois premières places » explique William Bouyssonnie, co-entraïneur de l'équipe, tout en soulignant qu' « il y a plein d'inconnues ».
Pour grimper aussi vite, le coach veut de la vitesse. Il fait de la rapidité des montées de balle l'outil qui mettra le train à grande vitesse libournais sur les bons rails. C'est le projet de jeu de toute la filière féminine de Libourne car, pour William Bouyssonnie, « le jeu placé est toujours plus compliqué chez les filles ».
Pour tenir son rythme effréné, le champion de Gironde en titre possède deux locomotives :Alissa et Béatrice Gomis, deux anciennes internationales (France pour l'une et Guinée pour l'autre). Il s'appuie aussi sur un partenariat avec l'équipe de Nationale 2 de Floirac Cenon. Les étudiantes du HBC Libourne peuvent s’entraîner une fois par semaine avec les Floiracaises. Ça leur évite de faire trop de kilomètres et « ça aide à maintenir l'effectif » observe Patrick Merle, l'autre co-entraîneur. Le club peut ainsi espérer conserver ses jeunes talents.
Olivier DUMON
 

patrick merle : 'l'OBJECTIF C'est la montée !'

La reprise en trois points avec Patrick MERLE et William BOUYSSONNIE, entraîneurs de l'équipe d'Excellence régionale de Libourne

Les objectifs pour la saison 2018-2019
Patrick Merle : « Ça continue sur notre projet de trois ans. On avait décidé de monter sur les trois prochaines années. Donc, notre objectif est de monter en Prénationale dès cette année. Ça serait vraiment un bon exploit. On en est à deux montées en deux ans. »
 
L'évolution de l'effectif
Patrick Merle : « C'est surtout retrouver les moins de 18 ans qui étaient en championnat de France il y a quelques années avec un très bon niveau, plus le renfort de quelques anciennes comme Alissa Gomis et Béatrice Gomis qui ont une expérience dans le haut niveau. Il y a deux ou trois filles nouvelles et beaucoup de retours de blessure. Ce qui fait qu'on peut avoir des ambitions. »
William Bouyssonnie : « Il y a eu un changement par rapport à l'année dernière. On était parti avec un effectif de 12 filles. On a réussi à tenir tant bien que mal toute la saison, les moins de 18 nous ont donné un coup de main à plusieurs reprises. Cette année, on est parti sur un effectif entre 17 et 20 filles avec peut-être des moins de 18 aussi. Le fait d'avoir un effectif plus complet permet de faire des choix, ça va être intéressant de voir comment les filles vont réagir à ça. »
 
Les principaux axes de travail et les temps forts de la préparation estivale
William Bouyssonnie : « On a plus poussé sur la performance physique que l'année d'avant. Pour être efficace dans le jeu rapide, on travaille le physique, le cardio-respiratoire, le renforcement, et cetera. Le fait d'être monté en régionale va nous forcer à jouer plus vite, d'être plus efficace. L'augmentation de la performance dans la montée de balle est clairement notre axe de travail. »
Propos recueillis par O. D.
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics