HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

techniciens

Entraineur : Rémy NANOT 
Adjoint : Maële EVANO 
 

les joueuses

 
 

 

LA POULE

 

Règlement

LE CALENDRIER

 

3ème journée - L'esb trop courte !!

 

PRé nationale - LE POINT APRès deux journées !

« Pastis !! », « Arrache-toi ! », « Ça joue pas ». Voici les trois catégories dans lesquelles Handball Infos 33 a rangé les équipes girondines de Prénationale et d'Excellence régionale après les deux premières journées.
 
« PASTIS !! »
 
En Prénationale, elles sont deux à avoir débuté le championnat en force. La réserve de Lège Cap-Ferret s'est fait du bien après deux saisons délicates. Ses victoires, avec 19 buts en tout d'Anaïs Léger, contre le promu Anglet Biarritz (31-20) et à Cestas (27-34) sont de bon augure avant de recevoir Agen le 6 octobre.
Le promu pessacais n'est pas en reste. Il a marqué son territoire grâce à son succès, acquis dans les dernières minutes, contre Agen (26-22). La réserve du SPUC a ensuite enchaîné au CA Béglais (27-34) en terminant fort là aussi. Prochain match à domicile contre Ossau le 6 octobre.
 
En Excellence régionale, Philippe Mirambeau, le coach de Saint-Médard, constate que « cette année, les quatre qui nous ont fait des misères ne sont plus là ». Les montées d'Anglet, Pessac, Ossau et Mérignac ouvrent de nouveaux horizons. Ces joueuses ont dominé facilement les Girondins (32-16) et Tyrosse (21-32), deux équipes qui lutteront pour le maintien. La réception le 6 octobre de Lucq de Béarn (deux victoires aussi) sera un bon révélateur.
Les Brugeaises peuvent aussi nourrir quelques ambitions. Leur victoire contre Blanquefort (30-18) a donné le ton. Elles ont maintenu la cadence sur le parquet des Girondins (15-26). Prochain match le 7 octobre à Daugère contre Tyrosse.
 
 
« ARRACHE-TOI ! »
 
En Prénationale, personne ! En Excellence régionale, elles sont trois à connaître un début de championnat mitigé.
Dans la poule A, le promu libournais a débuté en fanfare avec un large succès (42-18) contre la réserve de Tyrosse. Le déplacement à Lucq de Béarn (défaite 32-27) a été plus délicat avec une entame de seconde période complètement à l'avantage des Béarnaises. Prochaine rencontre le 7 octobre à Kany contre le Stade Montois (deux défaites).
L'autre promu girondin affiche un nul et une défaite au compteur. Malgré une bonne première période à Bruges, la réserve de Blanquefort n'a pas tenu la distance (défaite 30-18). Idem pour la réception de Lescar. Les Blanquefortaises menaient de 2 buts à l'entame de la dernière minute. Elles ont finalement concédé le nul (20-20). Prochain match le 6 octobre à Cambo.
 
Dans la poule B, Carbon Blanc était exempt lors de la première journée. Pour son premier match, l'unique équipe girondine de ce groupe a arraché le nul (25-25) à domicile contre Biard après avoir été menée quasiment toute la rencontre. Prochaine match, encore à domicile, le 6 octobre contre Handball Sud Deux-Sèvres.
 
 
« CA JOUE PAS ! »
 
Elles sont quatre équipes à avoir perdu deux fois. En Prénationale, la classe biberon du CA Béglais a débuté par une défaite chez le promu Ossau (38-32) avant de s'incliner (28-34) à domicile contre Pessac, encore un promu. Une seconde rencontre mieux maîtrisée par les Béglaises. Elles n'avaient qu'un but de retard à la 53e minute. Prochain match le 6 octobre à Nafarroa.
C'est sur le parquet de cette même formation de Nafaroa que le SAG Cestas s'est incliné (24-17) lors de la première journée. La réception de Lège ne s'est pas mieux passée avec une défaite sur le même écart (27-34) mais avec plus de buts marqués grâce à l'apport offensif des recrues (Dina 9 buts, Latier 5 buts, Gassana 2 buts). Prochaine rencontre le 6 octobre à Mérignac.
Et ce match vaudra cher. L'équipe 3 du MHB, promue cette année, a elle aussi subi deux défaites. Elle s'est d'abord inclinée à Coubertin face à Asson (30-34) malgré les 18 buts d'Elodie Mambo. Puis, sans leur artilleuse, les Mérignacaises ont souffert à Anglet Biarritz, un autre promu (défaite 35-21).
 
En Excellence régionale, les jeunes joueuses des Girondins de Bordeaux Bastide font un rude apprentissage des joutes au niveau seniors. Elles ont perdu 32-16 à Saint-Médard puis à domicile contre Bruges (15-26). L'attaque semble être le chantier principal. Prochain match le 7 octobre à Lescar.
 
 
Olivier DUMON
 

2ème journée

 

1ère journée - BLANQUEFORT A PRIS LA MARée !

Dimanche 16 septembre 20181ère journée – poule A
Espace Daugère, Bruges
La première période fut équilibrée, la seconde à sens unique. A l'avantage de Bruges, vainqueur 30 à 18 de la réserve de Blanquefort. Les Brugeaises, dimanche à domicile, ne menaient que d'un but (12-11) après les 30 premières minutes. Elles sont revenues des vestiaires transformées.

« On a tout remis à plat » explique Romain Cuq, l'entraîneur de Bruges, « on a reposé les fondations de notre jeu et de ce qu'on avait mis en place sur la préparation. »
Un jeu construit sur une défense solidaire et une flopée de contre-attaques. « On prend la marée en seconde mi-temps » ne peut que constater l'entraîneur blanquefortais, Rémy Nanot.

Dès la reprise, ses joueuses étaient en échec dans le jeu et les tirs. Elles n'ont inscrit que 3 buts entre la 31e et la 52e minute. « C'est la découverte du niveau » pour Rémy Nanot qui pointe aussi « des erreurs tactiques, surtout en attaques placées. »

Ses filles ont pourtant « fait une très bonne première mi-temps ». Elles ont commencé la partie avec des un contre un gagnants et de la présence physique. A 7-9 pour les visiteuses (17e), les locales ont même dû prendre Emilie Esteban (7 buts) en strict pendant quelques minutes. En attaque, les Brugeaises ont répondu en combinant sous la férule d'Elodie Nouaille (7 buts). Puis, leur cohésion supérieure est devenue un rouleau-compresseur.
OLIVIER DUMON 

 
Crédits photo : Olivier Dumon
 

les grimpeuses visent le maintien

(Crédits photo : O.D)
Jeudi 23 août - Ces filles là ont escaladé les échelons du handball girondin comme d'autres grimpent les falaises abruptes. D'une traite, en s'accordant juste une petite pause. La réserve de Blanquefort va découvrir cette saison le niveau régional 5 ans après sa création avec quatre montées. « On a un groupe de copines », souligne leur coach Rémy Nanot.

Leur objectif principal sera de s'accrocher à cette nouvelle falaise. Pour se maintenir, Rémy Nanot estime qu'il faudra au minimum 8 victoires. « La cohésion d'équipe » devrait aider cette formation à y parvenir. Elle peut aussi s'appuyer sur sa stabilité. Le groupe s'est essentiellement renforcé en interne avec deux filles arrivant des moins de 18 ans et une qui jouait la saison dernière en Nationale 3.
 
OLIVIER DUMON 

 

Rémy nanot : 'FAIRE DE LA POST FORMATION, C'est le projet !'

La reprise en trois points pour la réserve de l'ES Blanquefort, avec Rémy Nanot, entraîneur de l'équipe d'Excellence régionale.

Les objectifs pour la saison 2018-2019
« L'objectif, c'est de se maintenir, de faire progresser les jeunes joueuses et d'être une vraie réserve pour l'équipe première. Faire de la post-formation pour les jeunes, faire de cette équipe une étape pour les jeunes, c'est le projet du club »

L'évolution de l'effectif
« On a un effectif de 16 joueuses avec deux moins de 18 qui arrivent dans le groupe, ça étoffe un peu le groupe, et c'est la continuité avec les cadres qu'il y a depuis maintenant quatre ans, c'est à dire les filles qui ont participé aux quatre montées. Ce sont des anciennes de Nationale 3 comme Stéphanie Dely qui nous rejoint cette année. On est quasiment sur le même groupe que l'année dernière »

Les principaux axes de travail et les temps forts de la préparation estivale
« La remise en forme physique, c'est l'axe et après j'ai décidé d'axer plus vite sur le handball pour être prêt au plus tôt et espérer moins de déchets techniques dès le début de la saison »
Propos recueillis par O. D.
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics