HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

Technicien

 Romain CUQ 
 

LES JOUEUSES

 
 

LA POULE

 
 

LES SALLES


 
Espace Arc en Ciel - 45 rue Claudeville - Bruges
 
 
Espace Daugère - Rue Daugère - Bruges
 

Règlement

 

COUPE DE FRANCE Régionale - 3EME TOUR -

Samedi 1er décembre -

21h00 - Salle Max Linder - Saint Loubès 
SAINT LOUBES HB (N3) - BRUGES 33 HANDBALL (Excellence Régionale), 34-25

 
 

COUPE DE FRANCE Régionale

2ème tour - Samedi 3 novembre 
20h00 - Espace Daugère - Bruges
BRUGES 33 HANDBALL - Oléron Handball, 29-8 
 

1er Tour - Samedi 29 septembre -  
21h00 - St Hilaire/Saint Jean d'Y HB - BRUGES 33 HANDBALL, 26-34 

LE CALENDRIER

 

6ème journée - LES BRUGEAISES N'ONT PEUR DE RIEN !

 

5ème journée - BRUGES RETROUVE LE BON CHEMIN !

 

4ème journée - LA MACHINE BRUGEAISE S'EST ENRAYée !

 

3ème journée - bruges toujours la course en tête !

 

EXCELLENCE - LE POINT APRès deux journées

« Pastis !! », « Arrache-toi ! », « Ça joue pas ». Voici les trois catégories dans lesquelles Handball Infos 33 a rangé les équipes girondines de Prénationale et d'Excellence régionale après les deux premières journées.
 
« PASTIS !! »
 
En Prénationale, elles sont deux à avoir débuté le championnat en force. La réserve de Lège Cap-Ferret s'est fait du bien après deux saisons délicates. Ses victoires, avec 19 buts en tout d'Anaïs Léger, contre le promu Anglet Biarritz (31-20) et à Cestas (27-34) sont de bon augure avant de recevoir Agen le 6 octobre.
Le promu pessacais n'est pas en reste. Il a marqué son territoire grâce à son succès, acquis dans les dernières minutes, contre Agen (26-22). La réserve du SPUC a ensuite enchaîné au CA Béglais (27-34) en terminant fort là aussi. Prochain match à domicile contre Ossau le 6 octobre.
 
En Excellence régionale, Philippe Mirambeau, le coach de Saint-Médard, constate que « cette année, les quatre qui nous ont fait des misères ne sont plus là ». Les montées d'Anglet, Pessac, Ossau et Mérignac ouvrent de nouveaux horizons. Ces joueuses ont dominé facilement les Girondins (32-16) et Tyrosse (21-32), deux équipes qui lutteront pour le maintien. La réception le 6 octobre de Lucq de Béarn (deux victoires aussi) sera un bon révélateur.
Les Brugeaises peuvent aussi nourrir quelques ambitions. Leur victoire contre Blanquefort (30-18) a donné le ton. Elles ont maintenu la cadence sur le parquet des Girondins (15-26). Prochain match le 7 octobre à Daugère contre Tyrosse.
 
 
« ARRACHE-TOI ! »
 
En Prénationale, personne ! En Excellence régionale, elles sont trois à connaître un début de championnat mitigé.
Dans la poule A, le promu libournais a débuté en fanfare avec un large succès (42-18) contre la réserve de Tyrosse. Le déplacement à Lucq de Béarn (défaite 32-27) a été plus délicat avec une entame de seconde période complètement à l'avantage des Béarnaises. Prochaine rencontre le 7 octobre à Kany contre le Stade Montois (deux défaites).
L'autre promu girondin affiche un nul et une défaite au compteur. Malgré une bonne première période à Bruges, la réserve de Blanquefort n'a pas tenu la distance (défaite 30-18). Idem pour la réception de Lescar. Les Blanquefortaises menaient de 2 buts à l'entame de la dernière minute. Elles ont finalement concédé le nul (20-20). Prochain match le 6 octobre à Cambo.
 
Dans la poule B, Carbon Blanc était exempt lors de la première journée. Pour son premier match, l'unique équipe girondine de ce groupe a arraché le nul (25-25) à domicile contre Biard après avoir été menée quasiment toute la rencontre. Prochaine match, encore à domicile, le 6 octobre contre Handball Sud Deux-Sèvres.
 
 
« CA JOUE PAS ! »
 
Elles sont quatre équipes à avoir perdu deux fois. En Prénationale, la classe biberon du CA Béglais a débuté par une défaite chez le promu Ossau (38-32) avant de s'incliner (28-34) à domicile contre Pessac, encore un promu. Une seconde rencontre mieux maîtrisée par les Béglaises. Elles n'avaient qu'un but de retard à la 53e minute. Prochain match le 6 octobre à Nafarroa.
C'est sur le parquet de cette même formation de Nafaroa que le SAG Cestas s'est incliné (24-17) lors de la première journée. La réception de Lège ne s'est pas mieux passée avec une défaite sur le même écart (27-34) mais avec plus de buts marqués grâce à l'apport offensif des recrues (Dina 9 buts, Latier 5 buts, Gassana 2 buts). Prochaine rencontre le 6 octobre à Mérignac.
Et ce match vaudra cher. L'équipe 3 du MHB, promue cette année, a elle aussi subi deux défaites. Elle s'est d'abord inclinée à Coubertin face à Asson (30-34) malgré les 18 buts d'Elodie Mambo. Puis, sans leur artilleuse, les Mérignacaises ont souffert à Anglet Biarritz, un autre promu (défaite 35-21).
 
En Excellence régionale, les jeunes joueuses des Girondins de Bordeaux Bastide font un rude apprentissage des joutes au niveau seniors. Elles ont perdu 32-16 à Saint-Médard puis à domicile contre Bruges (15-26). L'attaque semble être le chantier principal. Prochain match le 7 octobre à Lescar.
 
 
Olivier DUMON
 

2ème journée

 

BRUGES COMMENCE FORT

Dimanche 16 septembre 20181ère journée – poule A
Espace Daugère, Bruges
La première période fut équilibrée, la seconde à sens unique. A l'avantage de Bruges, vainqueur 30 à 18 de la réserve de Blanquefort. Les Brugeaises, dimanche à domicile, ne menaient que d'un but (12-11) après les 30 premières minutes. Elles sont revenues des vestiaires transformées.

« On a tout remis à plat » explique Romain Cuq, l'entraîneur de Bruges, « on a reposé les fondations de notre jeu et de ce qu'on avait mis en place sur la préparation. »
Un jeu construit sur une défense solidaire et une flopée de contre-attaques. « On prend la marée en seconde mi-temps » ne peut que constater l'entraîneur blanquefortais, Rémy Nanot.

Dès la reprise, ses joueuses étaient en échec dans le jeu et les tirs. Elles n'ont inscrit que 3 buts entre la 31e et la 52e minute. « C'est la découverte du niveau » pour Rémy Nanot qui pointe aussi « des erreurs tactiques, surtout en attaques placées. »

Ses filles ont pourtant « fait une très bonne première mi-temps ». Elles ont commencé la partie avec des un contre un gagnants et de la présence physique. A 7-9 pour les visiteuses (17e), les locales ont même dû prendre Emilie Esteban (7 buts) en strict pendant quelques minutes. En attaque, les Brugeaises ont répondu en combinant sous la férule d'Elodie Nouaille (7 buts). Puis, leur cohésion supérieure est devenue un rouleau-compresseur.
OLIVIER DUMON 

 

L'INTERVIEW DE ROMAIN CUQ

Copyright - Handball Infos 33 - Septembre 2018
 
Crédits Photo : Olivier Dumon
 

les matchs amicaux

 
Jeudi 6 septembre  - Gymnase Max Linder - St Loubès
20h00 - SC ST LOUBES HB (N3) - BRUGES 33 HANDBALL (Excellence Régionale), 18-19
 
 

Romain CUQ : 'C'EST UNE DéMARCHE PERSONNELLE !!'

(Crédits photo : O.D.)
Dirigeant à Lormont et entraîneur à Bruges. Romain Cuq va porter ces deux casquettes cette saison. « Je suis membre actif du bureau de Lormont et j'ai une licence blanche à Bruges » explique le nouveau coach des seniors brugeaises. Après deux ans à la tête des seniors filles de Lormont, son arrivée chez les Maraîchers découle d'une « démarche personnelle. Ma fille joue ici. »

Il n'y a pas de synergie entre les deux clubs pour les filles comme il en existe une chez les garçons. Ceux-ci bénéficient « des échanges informels de joueurs » entre les deux formations de Nationale 2. Pour les féminines, « la question ne se pose pas ». Il s'agit de « projets distincts. »

Un projet qui passe, à Bruges, par le travail individualisé : « si les joueuses progressent, le groupe en profitera » assure Romain Cuq. Côté classement général, il va attendre la mi-saison pour voir ce que son équipe peut envisager. Le coach reste prudent sachant que son groupe « s'est rajeuni » par rapport à la saison dernière.
Olivier DUMON
 

LA FORMATION COMME PRINCIPE DE JEU

La reprise en trois points avec Romain CUQ, entraîneur de l'équipe d'Excellence régionale de Bruges. 
Les objectifs pour la saison 2018-2019
« Les ambitions sont toujours les mêmes c'est à dire construire une équipes jeune, former toutes les petites jeunes qui montent. Elles sont 6 ou 7 moins de 18 qui ont fréquenté le championnat moins 18 région. Et faire le mieux que l'on puisse dans cette division. »

L'évolution de l'effectif
« On va se retrouver avec un groupe d'une vingtaine de joueuses. Donc, très jeune. Elle n'ont pas plus de 24 ans sauf une joueuse. On a trois arrivées. Une gardienne, Melissa, qui vient de Médoc Handball. On a Léa Fauré qui vient de Mérignac après une rupture des croisés. C'est une réathlétisation, une reprise du handball et on a Camille Ferré qui est aussi en reprise suite à des croisés. »

Les principaux axes de travail et les temps forts de la préparation estivale
« On est toujours sur notre principe de jeu c'est à dire la formation qui a été faite depuis 4-5 ans avec Matthieu Rouchaléou qui avait le groupe. Moi, je prends tout simplement la continuité de la programmation et du travail qui a été fait. Former des jeunes joueuses sur tous les types de projets de jeu pour les amener à progresser et ensuite faire ce qu'elles ont envie de faire en termes de projet individuel. »
© 2018- 2019 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics