HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

la salle

ARCHIVES

 

techniciens

EntraineurAnaïs Erzilbengoa.
 

LES départs

LES JOUEUSES

EXCELLENCE Régionale - POULE c - PHASE ALLER

 

le classement après 10 JOURNées

 

le classement à la trêve de noël

PHASE RETOUR

 

LE CLASSEMENT APRès LA 11èME JOURNée

 

les meilleures buteuses de la poule c

REPORTAGE - 8ème journée - MERIGNAC ET SAINT MEDARD DOS à DOS !

(Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon)
Dimanche 8 décembre - 14h00 -Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (7/11 pts) - SAINT MEDARD HANDBALL (1/18 pts), 34-34
 
A la fin, ce sont les Saint-Médardaises qui ont levé les bras. Elles venaient d'arracher le nul (34-34) à Mérignac. Satisfaction surprenante au regard du classement. Avant cette 8e journée, Saint-Médard Handball était en tête, les Mérignacaises pointaient à la 7e place. Mais ce dimanche, à Coubertin, Nimétigna Keita était présente, ce qui n'est pas le cas lors des déplacement hors Gironde du MHB. Du coup, ce match a été un mano à mano entre la meilleure équipe actuelle et la meilleure joueuse de la poule C d'Excellence régionale.

Moins altruiste que la semaine précédente à Blanquefort, l'ancienne internationale française a beaucoup plus tiré. Dès que Saint-Médard prenait deux ou trois longueurs d'avance, elle accélérait. Souvent, ça passait. « Elle a marqué 19 buts, on n'a pas su la prendre » déplore Philippe Mirambeau, le coach de Saint-Médard. Le nul aurait pu se transformer en défaite. Le coup franc direct à la fin du match de « Nimé » Keita a fracassé la transversale.


Saint-Médard a du caractère
 
Avec ce partage des points, les Mérignacaises sont « sans regret » selon leur co-entraîneure Anaïs Erzilbengoa. Pour faire mieux, « il nous manquait du banc ». Elles menaient tout de même de 2 buts à la 59e (34-32) après avoir couru après le score quasiment toute la rencontre. Mais Saint-Médard n'est pas la seule équipe invaincue de la poule pour rien et a montré tout son caractère en l'absence d'Elody Fourny, sa meilleure buteuse.
 
Les Jaunes et Noires ont trouvé les ressources pour égaliser à 27 seconde de la fin. Vingt secondes plus tard, elles stoppaient opportunément « Nimé » partie dans un ultime rush dévastateur. Auparavant, Ilona Gille et Abigail Santarelli (9 buts chacune) avaient malmené la défense adverse. Avec plus de précision aux tirs à 6 mètres et dans leurs passes, les Saint-Médardaises se seraient imposées. Elles s’accommodent de ce résultat nul.
 
Olivier DUMON

 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Décembre 2019

7ème journée - Poule C - Mérignac SURCLASSe BLANQUEFORT !!

(Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon) 
Samedi 30 novembre - 19h00 - Salle Fongravey - Blanquefort 
ES BLANQUEFORT HANDBALL - MERIGNAC HB, 23-34 
 
« On en profite quand elle est avec nous ». Anaïs Erzilbengoa, entraîneure et joueuse de l'équipe 3 du Mérignac Handball, peut apprécier tout ce que Nimétigna Keita apporte à sa formation. L'ancienne internationale française a été particulièrement en vue, ce samedi à Blanquefort. Avec un 15 sur 15 aux tirs et une demi-douzaine de passes décisives, elle a très largement contribué à la victoire 34 à 23 des Mérignacaises.

Les réservistes blanquefortaises se sont accrochées un quart d'heure (6-7, 16e). Les arrières Mathilde Monguilhet et Mélissa Tout (4 buts chacune) trouvaient des failles dans la défense adverse. Claire Folley (3 buts) bonifiait les décalages sur son aile droite. Puis, Mérignac a resserré les rangs, poussant Blanquefort à déclencher des tirs non cadrés.


 
Nimétigna Keita ne gâche rien
 
A l'inverse, Nimétigna Keita ne gâchait rien et enfilait les buts. Anaïs Erzilbengoa (7 buts) profitait des espaces Mérignac creusait l'écart petit à petit pour mener 15-11 à la pause. Rien n'était encore joué. Mais au retour des vestiaires, un gros passage à vide des Blanquefortaises a tué tout suspense. Elles ont encaissé ont 8-0 en 8 minutes (13-17, 33e ; 13-25, 42e). Moins concentrées en défense, elles ont oublié dans leur dos la pivot mérignacaise Léa Tosani (5 buts).
 
En attaque, elles ont multiplié les pertes de balles et les tirs ratés. L'écart était fait. Les visiteuses ont pu gérer tranquillement la fin de la rencontre. Avec trois victoires en six matchs, Mérignac se rapproche de son objectif : le maintien. De leur côté, les Blanquefortaises peuvent se dire qu'il n'y aura pas toujours une Nimétigna Keita en face d'elles.
 
Olivier DUMON
 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Novembre 2019

1ère journée - CA VA ÊTRE COMPLIQUé !

Anaïs Erzilbengoa encadrée de Mathilde Maury et Amélie Lebihain. (Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon)
Poule C - 1ère journée - Samedi 21 septembre - 19h00 - Gymnase Municipal - Barzun 
Entente Barzunaise - MERIGNAC HB, 13-8
 
 
 

VIDéo - ANAïs ERZILBENGOA :"pour l'instant on est neuf !!"

En descendant de Prénationale, l'équipe 3 du Mérignac HB a perdu de nombreuses joueuses et en a récupéré un peu. Conséquence, l'effectif est très limité. Pour l'instant, Anaïs Erzilgengoa, nouvelle entraîneure et toujours joueuse, n'a que huit coéquipières dont trois présentes la saison passée. « On recherche des joueuses » annonce la coach de 19 ans « surtout des arrières ». Sachant qu'avec un tel effectif, certaines devront jouer à des postes nouveaux pour elles.
Parmi ses recrues, on note l'arrivée d'Amélie Lebihain, en provenance de la Nationale 2 de Cognac. Et puis, pour reprendre le rôle d'Elodie Mambo, néo-retraitée, comme force de frappe ravageuse mais occasionnelle, elle peut compter sur Nimétigna Keita . Elle a arrêté le haut niveau en club mais est toujours sélectionnée par le Sénégal. En fonction des présences et absences de « Nimé », l'équipe aura un visage très variable. Sur l'ensemble de la saison, Anaïs Erzilbengoa l'assure : « le maintien sera un gros challenge ». Début du championnat ce samedi à 19 heures à Barzun.
 
Olivier DUMON 

les équipes

Copyright - Handball Infos 33 - Septembre 2019
© 2019- 2020 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics