HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

Mérignac hb - Staff technique

Entraineurs : José NUNEZ et Christophe PECHAVY 
 

LES JOUEUSES

 
 

ca bèglais - Staff technique

Entraineur : Julien CASARAMONA
 

LES JOUEUSES

 
Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon

LE CALENDRIER - phase aller

PHASE RETOUR

REPORTAGE - 8ème journée - UN NUL DE HAUT VOL !!

(Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon)
8ème journée - Samedi 16 novembre - 18h45 - Salle Duhourquet - Bègles 
CA BEGLAIS (2/19 pts) - MERIGNAC HB (1/21 pts), 26-26 

Quel match ! De l'impact, du jeu, de grosses défenses et du suspense. Ce samedi à Duhourquet, les moins de 18 ans de Bègles et Mérignac ont offert une belle prestation à un public nombreux et survolté. Dans la dernière minute, les deux formations ont eu la balle de la gagne en mains mais sans marquer. Résultat final : 26 à 26. Après la sirène, les Mérignacaises pouvaient lever les bras comme si c'était une victoire.
 
Avec ce nul, elles conservent leur première place et valident leur qualification pour la phase haute du championnat de France. Les Béglaises devront encore attendre pour en faire autant. Mais, elles ont montré qu'elles en avaient les moyens. Par rapport à la défaire du match aller, « on a perdu moins de ballons, on a raté moins de tirs, on a mieux défendu » constate l'entraîneur du CAB, Julien Casaramona.
 
 
Un duel Kelsi / Migeo
 
Dans cette rencontre serrée, les deux équipes sont restées solides mentalement. Quand le Mérignac Handball a mené de 3 buts (9-12, 22e puis 10-13, 24e), le CA Bèglais a su réagir pour rentrer aux vestiaires avec un seul but de retard (14-15). En seconde période, quand les Béglaises ont pris deux longueurs d'avance (22-20, 46e), les Mérignacaises ont répondu par un 3-0 (22-23, 50e). Il y avait « deux équipes au niveau » note José Nunez, le coach du MHB.
 
Si on a pu voir à l’œuvre deux collectifs bien rodés, il y a eu aussi un match dans le match : la meilleure buteuse de la poule, la Béglaise Kelsi Loufouendi, face à la gardienne créditée du plus grand nombre d'arrêts, la Mérignacaise Migeo Aliha. Si Kelsi a marqué 9 buts, elle a souvent buté sur Migeo (15 arrêts en tout dont 3 sur jets de sept mètres). « Elles nous fait des prestations énormes » apprécie José Nunez. Ce duel fut certainement la principale clef de ce résultat de parité.
 
Olivier DUMON

 
Copyright - Handball Infos 33 - Novembre 2019

3ème journée - lA PREMIère manche au mhb !

3ème journée - Dimanche 6 octobre - 16h00 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HB (1/6 pts) - CA BEGLAIS (2/6 pts), 25-23
 
C'était un derby girondin et un choc entre deux équipes invaincues. Public nombreux et bruyant, joueuses combatives, retournements de situation. La match, ce dimanche à Coubertin, entre les moins de 18 ans du Mérignac Handball et du CA Bèglais a tenu ses promesses. Au final, les Mérignacaises se sont imposées 25 à 23. Mais les Bèglaises ont fait mieux que résister. Dans ce « match difficile (…), elles nous ont bien manœuvrées » reconnaît Jose Nunez, le coach du MHB.

Ses joueuses ont fait la différence lors des deux entames et des deux fins de mi-temps. Au milieu, les Bèglaises ont été à leur avantage surtout grâce à leur arrière Kelsi Loufouendi (12 buts) et aux 12 arrêts de Mandy Maxwell. « Elles sont largement à notre portée » estime Julien Casaramona, l'entraîneur de Bègles, tout en constatant que ses joueuses n'ont pas été « assez régulières sur l'ensemble du match ». Ainsi, le CAB a su effacer un début de rencontre difficile (5-1, 10e) et même prendre les devants (9-10, 23e ; 16-17, 41e).

Ilona Teynat plante la crémaillère

Mais l'architecte du MHB, Emma Boulesque (10 buts), a remis plusieurs fois son équipe d'équerre quand la maison marine prenait l'eau. Sa gardienne Migeo Aliha (16 arrêts) a dressé des murs infranchissables, en particulier sur des tirs aux 6 mètres. Et finalement, Ilona Teynat (4 buts) a planté la crémaillère en sortant à point nommé de son aile.

Elle est venue au centre placer deux tirs victorieux des 9 mètres (17-17, 41e puis 20-19, 48e). « Deux buts (…) qui nous remettent dans le match » constate son coach. C'est de nouveau elle qui donne trois trois buts d'avance à son équipe en s'arrachant, en bout de course, entre deux bèglaises (22-19, 50e). Les Mérignacaises ont encore dû batailler mais l'essentiel était fait. Elles demeurent en tête du classement en compagnie de Ouest Tarn, le futur adversaire de Bègles.
Olivier DUMON




 

MOINS DE 18 ANS - 1ERE JOURNEE - LES Mérignacaises commencent fort !

(Crédits photo : HI33 - Olivier Dumon)
1ère journée - Samedi 14 septembre - 18h30 - Salle Pierre de Coubertin - Mérignac 
MERIGNAC HANDBALL - Tournefeuille Handball, 41-18 
 
La patronne, c'est Emma Boulesque. La demi-centre des moins de 18 ans de Mérignac l'a démontré, ce samedi à Coubertin, en ouverture du championnat de France. Sur les 4 premiers buts de sa formation, elle a marqué 3 fois et donné une passe décisive (4-3, 6e). Ce fut suffisant pour effacer un début de rencontre fébrile et lancer son équipe vers un succès facile (41-18) contre Tournefeuille.

« C'est une joueuse qui est percutante, combative. Elle entraîne les autres » explique José Nunez, le nouveau coach. L'entame de match de sa meneuse de jeu a décomplexé ses coéquipières. Cette équipe très renouvelée avait besoin de ça pour rentrer dans le match. Les joueuses de Tournefeuille, jeunes et peu aguerries, en ont fait les frais.

Puissance et rapidité

La défense très athlétique de Mérignac a été concentrée et très présente au contre. La gardienne Migeo Aliha a été à la hauteur (16 arrêts). En attaque, le mélange de puissance (5 buts pour Marie-Pierre Lucian et Clémentine Bertholet) et de rapidité (10 buts d'Emma Boulesque et 5 buts de Shaima Abidi) a fait le reste. Avec 6 longueurs d'avance à la 17e minute (10-4), José Nunez a pu faire tourner son effectif. Les entrantes ont continué sur la lancée des titulaires. Les Mérignacaises menaient 20 à 8 à la pause.

Leur début de seconde période a fini d'assommer les visiteuses. Le MHB a infligé un 6 à 1 en moins de cinq minutes (26-9, 35e) à Tournefeuille. Au delà des individualités, José Nunez retient que « les filles ont été solidaires, collectives ». Ce qui leur a permis d'avoir jusqu'à 20 buts d'avance (33-13, 47e). Si des progrès collectifs et individuels sont encore nécessaires, ce succès est de bon augure pour la suite de la saison.

Olivier DUMON



 
Copyright - Handball Infos 33 - Septembre 2019
 

L'ALBUM PHOTO DU MATCH

(Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon)
 

vidéo - jOSE NUNEZ - "C'EST UNE équipe en reconstruction !"

Avec l'élimination surprise en 8ème de finale du championnat de France des moins de 18 ans fin mai, un cycle s'est achevé au Mérignac Handball. José Nunez, avec l'aide de Christophe Péchavy, a désormais la responsabilité de cette équipe. Une formation qui est « reconstruite avec de nouvelles joueuses » assure le nouveau coach. Elles sont sept et arrivent de Gironde, de Mont-de-Marsan, de Pamiers et même de La Réunion. La plupart « viennent sur le centre de pré-formation ».
Elles vont largement contribuer à remplacer les filles nées en 2001 (devenues seniors) et les 2002 qui intègrent l'équipe de Nationale 2 (Lori Duchesne, Melina Gnizako, Lisa Trijoulet). Du coup, José Nunez reste prudent quant aux objectifs sportifs. « On va monter en régime petit à petit. (…) J'espère qu'on pourra passer sur la poule haute du championnat de France ». Ce groupe, doter de quelques forts gabarits, passera un premier test, ce samedi à Coubertin à 18h30, contre Tournefeuille en ouverture du championnat.
Olivier DUMON 
 
Copyright - Handball Infos 33 - Septembre 2019
Copyright - Handball Infos 33 - Octobre 2019
 

L'ALBUM PHOTO

Crédits photos : HI 33 - Olivier Dumon
 

retour réussi pour le cab !

(Crédits photo - HI 33 - Olivier Dumon)
 
Dimanche 15 septembre - 14h30 - Gymnase Duhourquet - Bègles 
CA BEGLAIS - Entente Périgord Sud Ouest HB, 39-21 
 
Elles ont croqué les Périgourdines. Pour les retrouvailles du CAB avec le championnat de France des moins de 18 ans, les jeunes Béglaises ont été insatiables. Elles menaient de 9 buts à la pause (21-12) face à l'Entente Périgord Sud-Ouest. Elles se sont finalement imposées 39 à 21, ce dimanche à Duhourquet.
Le début de rencontre ne laissait pas présager un tel dénouement. Les joueuses des deux équipes se trouvaient bien, le ballon circulait rapidement. On sentait la tension monter. Le score restait serré (4-4 à la 7e puis 8-8 à la 16e). Mais la volonté de jouer vite se paye en fatigue. Et les Béglaises avaient plus de rotations à leur disposition. « On a un groupe homogène » constate leur coach, Julien Casaramona, « ça fait la différence sur la durée d'un match ».
 
Les Béglaises amenaient le danger de partout
 
Passé le premier quart d'heures, les visiteuses ont baissé de pied. Elles avaient aussi perdu leur gardienne sur blessure peu avant. Ça faisait beaucoup. Le CA Bèglais en a profité malgré quelques pertes balles. Les Girondines amenaient le danger de partout, leur gardienne Mandy Maxwell (6 arrêts) montait en puissance et leur défense n'avait qu'une seule attaquante adverse à surveiller de près. Un 4-0 plus tard (12-8, 21e), la suspens commençait à retomber.
Les puissants tirs de l'arrière Périgordine Jade Taha-Gaze (9 buts) empêchaient le CAB de trop creuser l'écart mais c'était insuffisant. Les Béglaises Jade Bonnaventura et Kelsi Loufouendi (9 buts chacune) trouvaient des intervalles. Maëlle Hellebois--Cadereau (7 buts) sur l'aile gauche ou Agathe Lepri (4 buts) des 9 mètres faisaient mouche. L'écart à la pause a permis aux joueuses de Julien Casaramona de « dérouler en deuxième mi-temps ». Le derby contre Mérignac dans deux semaines promet d'être intense.
 
Olivier DUMON



 
Copyright - Handball Infos 33 - Septembre 2019
 

Les bèglaises retrouvent le niveau national

Elles sont vice-championnes de Nouvelle-Aquitaine et, à ce titre, qualifiées pour le championnat de France. Les moins de 18 ans du CA Béglais vont renouer avec les joutes nationales après une belle saison au niveau régional. Leur coach, Julien Casaramona, veut « continuer à avancer » avec un groupe d'une vingtaine de filles bâti « sur la base de l'année dernière ».
Son ambition est surtout de poursuivre « l'apprentissage » de ses joueuses. L'idée étant de les préparer à intégrer les équipes seniors du club. Pour autant, une qualification pour la partie haute du championnat de France, après la phase de brassage, ne serait pas pour lui déplaire. Pour cela, il peut s'appuyer sur « un groupe homogène qui a envie de travailler ». Premier match, dimanche 15 septembre à 14h30 à Duhourquet contre l'entente Périgord Sud-Ouest.
Olivier DUMON

 
Copyright - Handball Infos 33 - Septembre 2019
© 2019- 2020 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics