HANDBALL INFOS 33
LE MEILLEUR DU HANDBALL FEMININ GIRONDIN

LES MATCHS - 1ère phase

 

la poule

 

la salle merignacaise

 
 

N1 - LACUEY ET TISSEYRE ANNONCees au mhb

(Crédits photo : HI 33 - Olivier Dumon)
Mercredi 6 mai - Le CA Béglais a récemment annoncé le départ d'Anna Lacuey (pivot) et Manon Tisseyre (arrière). Les deux joueuses intégrent le groupe professionnel et l'équipe réserve du MHB qui évoluera la saison prochaine en Nationale 1. Anna Lacuey portera le numéro 37 et Manon Tisseyre le numéro 98.

 
 

LA DATE DE REPRISE

 

LE MHB MISE SUR LA JEUNESSE - 17 ANS ET DE BELLES REFERENCES

Jeudi 14 mai - Le Mérignac HB a officialisé le recrutement de trois jeunes issues du Pôle Espoir Excellence de Nouvelle Aquitaine, trois joueuses à fort potentiel. Elles rejoindront le groupe professionnel dès l'été. Il s'agit de Julie ABADIE, Phellys KIBUEY et Zaliata MLAMALI. 
Elles joueront avec la réserve de Nationale 1 et s'entraîneront avec l'équipe première (D1). A 17 ans, c'est un beau challenge. Pour autant, ces jeunes filles ont déjà quelques références sur leur CV.

Julie Abadie a remporté la médialle de bronze, en aout 2019, du championnat d'Europe U17 (les moins de 17 ans) avec l'équipe de France. L'ailère droite a, même, été la meilleure buteuse française lors du match pour la troisième place avec 7 buts (28-21 contre le Danemark à Celje en Slovénie). En club, la Béarnaise a inscrit 21 buts en 10 rencontres cette saison avec la Nationale 1 de Bordes. L'année précédente, elle avait marqué 87 fois en 19 matchs avec la Nationale 2 de Gan.

Six recrues, un départ

Elle aussi internationale française (équipes de France cadette et jeune), Zaliata Mlamali arrive de la Nationale 1 d'Angoulème. Cette ailière gauche y a disputé, cette saison, 16 matchs et inscrit 32 buts. Elle avait découvert ce niveau lors de la saison 2018-2019 en jouant 22 rencontres (27 buts).
Enfin, l'arrière Phellys Kibuey, en provenance de Celles-sur-Belle, a joué 14 matchs de Nationale 2 avec la réserve de Celles-sur-Belle, cette saison. Elle s'y est montrée à son avantage avec 59 buts marqués. Ce qui lui a valu une apparation en D2 et deux en coupe de France nationale (1 but).

Les arrivées de ces trois jeunes joueuses portent à six le nombre de recrues pour la réserve de Mérignac après les signatures des Béglaises Anna Lacuey et Manon Tisseyre ainsi que de Nikolina Lutovac, en provenance de Rochechouart Saint-Junien. Avec un seul départ officialisé, celui d'Andréa Maubon à Saint-Loubès (N2), la concurrence risque d'être rude la saison prochaine chez les réservistes du MHB.

Olivier DUMON
 

NIKOLINA LUTOVAC SIGNE AU MHB

Mardi 12 mai - Nikolina LUTOVAC a décidé de rejoindre le Mérignac Handball. 
👋 La capitaine et demi-centre du ROC ASSJ HB 87 rejoindra l'effectif des Foudroyantes et apportera toute son expérience à la N1F du MHB
🧐 Formée à Belgrade, la Serbe est également passée par les clubs de ASPTT Strasbourg Handball, ATH Handball et le HBCSA Porte du Hainaut
La demi-centre serbe de 33 ans arrive de Rochechouart Saint-Junien (qui accède à la D2F). Cette saison, elle a inscrit 55 buts en 16 rencontres de N1.
Début avril, elle avait donné les raisons de son départ au quotidien Le Populaire du Centre souhaitant se rapprocher de son compagnon qui vit à Lacanau : "Cela fait sept ans que l’on vit avec « deux maisons » et c’était de plus en plus compliqué à gérer. J’ai la chance qu’il m’ait toujours soutenue dans mes choix sportifs. À aucun moment, je ne me suis sentie obligée de faire des choix à contrecœur. Mais j’avais pris la décision qu’après cette saison, je me rapprocherai de lui à Bordeaux."
Nikolina n'a pas eu à chercher trop longtemps son nouveau club : « C'est un club qui m'a déjà contactée il y a trois ans, je connais les dirigeants. Ils cherchaient à combler leur recrutement sur la base arrière. C'est un peu un rêve qui se réalise. C'est la première fois que je vais avoir la possibilité de jouer en LFH. Je suis consciente que mon statut ne va pas être le même qu'à Saint-Junien. Je vais passer de cadre et capitaine à remplaçante des titulaires, mais ça me va très bien. Je suis vraiment très heureuse, c'était inespéré. C'est une super chance. J'ai tout à gagner : soit du temps de jeu en LFH ou au pire jouer en réserve en N1 où j'ai déjà fait mes preuves. J'ai encore envie de jouer, encore envie de prouver. Je suis trop contente de découvrir comment les effectifs pros s'entraînent."

LE CoMMUNIQUé du club

 
 
 
 
© 2020- 2021 -  Handball Infos 33 - Sports Infos 33 - 33000 BORDEAUX - Tous droits réservés - N° Siret : 47763743300012 - N° Siren : 477 637 433 - 
Ce site utilise Google Analytics